Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber serait en discussion pour racheter Deliveroo

Vu ailleurs L'entreprise de VTC américaine ferait les yeux doux à Deliveroo. Uber serait intéressé par le rachat de son concurrent dans la livraison de repas à domicile, selon Bloomberg. Une telle acquisition lui permettrait de faire considérablement grossir son activité livraison de repas en Europe où Deliveroo est omniprésent.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber serait en discussion pour racheter Deliveroo
Uber serait en discussion pour racheter Deliveroo © Deliveroo

L'appétit d'Uber grossirait-il ? L'entreprise de VTC serait en discussion pour racheter la start-up anglaise de livraison de repas à domicile Deliveroo, selon Bloomberg. Une telle acquisition permettrait à Uber de faire grossir considérablement son activité de livraison de repas à domicile et même de dominer ce secteur en Europe. Deliveroo étant omniprésent sur le Vieux Continent et dessert plus de 200 villes sur quatre continents.

 

Toutefois, pour parvenir à croquer son rival européen dans la livraison de repas, la plate-forme de VTC devra débourser une somme considérable. Quelques milliards de dollars seraient sur la table, rapporte à Bloomberg des personnes au fait du dossier. Deliveroo a été valorisée à plus de deux milliards de dollars lors de la dernière estimation, précise Bloomberg. Et la start-up anglaise espérait tirer bien plus que ça d'un éventuel rachat.

 

Deliveroo chérit son indépendance

Mais les négociations pourraient échouer. Notamment parce que Deliveroo et ses investisseurs chérissent leur indépendance, explique Bloomberg. Les porte-paroles de Deliveroo et Uber ont refusé de commenter l'information auprès de Bloomberg. Mais une chose est sûre, le CEO d'Uber Dara Khosrowshahi a fait de la livraison de nourriture une de ses priorités en vue de réaliser l'IPO d'Uber courant 2019, rappelle l'agence de presse américaine.

 

Après avoir quitté une partie du globe en vendant ses activités en Asie du Sud-Est, en Chine et en Russie, Uber semble vouloir à son tour acheter ses concurrents plutôt que continuer à vendre ses activités régionales. L'entreprise de VTC serait par exemple en discussion avec Careem, une entreprise de VTC concurrente basée au Moyen-Orient. Mais Uber aura-t-il les moyens de racheter plusieurs de ses concurrents ?

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale