Verily (Alphabet) se lance dans l'assurance avec sa nouvelle division, Coefficient

Alphabet passe une étape supplémentaire dans le domaine de la santé en se lançant dans l'assurance. Verily, sa division dédiée qui développe et commercialise des objets connectés dans ce secteur, lance une nouvelle filiale, baptisée Coefficient Insurance Company. Cette dernière va s'appuyer sur le big data et des outils d'analytique pour proposer des assurances de santé à des entreprises.

Partager
Verily (Alphabet) se lance dans l'assurance avec sa nouvelle division, Coefficient

Verily, la division santé du groupe Alphabet (la maison-mère de Google), lorgne du côté des assurances. Verily a annoncé mardi 25 août 2020 la création d'une nouvelle filiale, baptisée Coefficient Insurance, aussi soutenue par le spécialiste des assurances pour les entreprises Swiss Re Corporate Solutions.

Une assurance pour les entreprises
Coefficient se positionne sur le segment des assurances à destination des entreprises qui couvrent elles-mêmes l'assurance maladie de leurs salariés, sauf dans les cas où les demandes d'indemnisation sont très élevées et inattendues. Ces employeurs établissent des barèmes selon les accidents possibles et des assurances spécifiques sont conçues pour couvrir les montants supérieurs.

"Les employeurs font face à des coûts croissants et imprévisibles dans le domaine de la santé depuis des années, commente Andy Conrad, CEO de Verily, dans un communiqué. Coefficient vise à réduire les inconnues dans ce domaine et fournir de meilleurs outils pour contrôler les coûts pour les employés autofinancés".

Coefficient veut donc combiner big data et outils d'analytique pour affiner la solution de prévision des risques et aider les employeurs à contrôler la volatilité des coûts grâce à un modèle fiable. La toute jeune entreprise est persuadée de pouvoir fournir un outil de prévision plus pointu aux employeurs et les aider à mieux définir les risques auxquels ils font face. Coefficient ajoute compter sur le savoir-faire de Swiss Re Corporate Solutions dans la gestion des risques, ses capacités de distribution et profiter de sa réputation sur ce marché.

Un risque pour les données de santé ?
Cette annonce va soulever encore plus de questions sur les données de santé et savoir qui peut accéder à quelles données. Les assureurs s'appuient sur les données des personnes qu'ils assurent pour réévaluer les risques. Mais Verily semble avoir l'ambition d'aller plus loin encore en intégrant aussi les données provenant des objets connectés qu'elle commercialise.

A terme, est-ce que certains objets connectés pourraient-ils être rendus obligatoires pour payer moins cher une assurance ? Ces objets pourraient-ils permettre de contrôler l'activité des personnes en dehors du cadre de leur travail ? Cette annonce soulève de nombreuses interrogations.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS