Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Avec iDVROOM, la SNCF pénètre le marché du covoiturage

[Actualisé] - Le 10 septembre, la SNCF a dévoilé les nouvelles offres accélérant sa transformation de compagnie ferroviaire en opérateur de mobilité en tout genre. Parmi elles, iDVROOM, une plateforme web de covoiturage lancée par sa filiale Ecolutis après la fusion des sites 123envoiture.com et Easycovoiturage. Le lancement officiel d'iDVROOM a été effectué le 9 décembre par la SNCF, pour qui le service "renforce les alternatives de transport du réseau Transilien".

mis à jour le 09 décembre 2014 à 16H41
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec iDVROOM, la SNCF pénètre le marché du covoiturage
Avec iDVROOM, la SNCF pénètre le marché du covoiturage

Après le TGV low-cost (iDTGV, Ouigo) et le bus (iDBUS), la SNCF se positionne sur le marché grandissant du covoiturage. Le 10 septembre, lors d’un séminaire pour détailler sa stratégie et ses solutions de mobilité, le groupe présentera iDVROOM, une nouvelle plateforme web qui met en relation les adeptes du covoiturage.

Ce mode de transport collaboratif boosté par le succès de la pépite française Blablacar s’inscrit, selon une porte-parole de la SNCF, "dans la réflexion globale de l’entreprise sur les différents modes de transport et sur tout ce que l’usager peut faire avant, pendant et après" le voyage.

fusion des sites web 123envoiture.com et Easycovoiturage

Depuis plusieurs années, la SNCF multiplie les investissements pour s’imposer comme un "opérateur de mobilité" et plus uniquement une compagnie de transport ferroviaire.

Déjà en ligne, iDVROOM a été développé par Ecolutis, opérateur de covoiturage depuis une dizaine d’années, tombée dans le giron de la SNCF en 2013. La plateforme (sur laquelle la marque SNCF n’apparaît pas encore) est née de la fusion de deux sites web existants : 123envoiture.com et Easycovoiturage, qui revendiquent à eux deux 900 000 membres.

La force d’Ecolutis face aux géants du secteur : le covoiturage pour les entreprises ou collectivités territoriales. Bolloré, Disneyland Paris, La Poste, Crédit agricole, l’Assemblée nationale, Nantes Métropole, la ville d’Evry… la TPE angevine conçoit et opère des services de covoiturage à la demande.

trajets courts ou uniques

Avec iDVROOM, elle espère trouver un relais de croissance et se renforcer dans le segment grand public avec deux cœurs de cible : les covoitureurs réguliers, adeptes des trajets travail-domicile "courte distance" et des trajets uniques. Pour s’imposer, Ecolutis ne manquera pas de profiter de l’écho d’une marque (iD) qui parle déjà aux utilisateurs.

"Le nom reflète notre appartenance à la SNCF même si nous avons développé iDVROOM en toute autonomie. Le but, c’est de créer des synergies entre la plateforme et le groupe mais le site n’est pas uniquement le service de covoiturage de la SNCF ou des gares", précise Olivier Demaegdt, directeur général d'Ecolutis. 

la sncf tentée par la longue distance

Une marque grand public qui va permettre à l’entreprise "d’innover plus rapidement". Le modèle transactionnel d’iDVROOM repose sur le prélèvement de frais de gestion sur le paiement en carte bleue, les "moins chers du marché sur les courtes distances et en dernière minute", revendique le site.

Une stratégie de différenciation avec Blablacar, leader sur le covoiturage longue distance ? Si Ecolutis dit se concentrer pour le moment sur les courts trajets travail-domicile, la SNCF, elle, se dit tentée par un positionnement sur les longues distances également. Par le biais, ou pas, d'iDVROOM.

Actualisation : le 9 décembre, la SNCF a officiellement lancé le service en ligne iDVROOM "dans le cadre de son programme porte-à-porte et pour renforcer les alternatives de transport (du réseau)Transilien", décrit un communiqué. "Pour réussir le covoiturage du quotidien, iDVROOM vise les déplacements domicile-travail et invente un service surmesure, avec des fonctionnalités spécifiques aux courts trajets réguliers", est-il indiqué.

Elodie Vallerey

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale