Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

MyFox veut connecter les objets de la maison

La société spécialisée dans les systèmes de surveillance de la maison connectés sur internet a levé 3,2 millions d’euros. Elle compte renforcer sa stratégie de développement de services en ligne et se lancer sur les marchés internationaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

MyFox veut connecter les objets de la maison
MyFox veut connecter les objets de la maison © Poolie - Flickr - C.C.

Un nouveau tour de table pour Tag Technologies. La société toulousaine, qui commercialise ses produits de protection des maisons individuelles sous la marque MyFox, vient de lever 3,2 millions d’euros auprès de ses actionnaires.

Deux nouveaux investisseurs ont rejoint les actionnaires historiques : Orkos Capital, un fonds de capital-risque, et Jaïna, la société d’investissement de Marc Simoncini, le fondateur de Meetic. Des nouveaux partenaires que Jean-Marc Prunet, le président de Tag Technologies, est allé chercher tout spécialement. "Marc Simoncini nous amène sa compétence sectorielle sur les technologies liées à internet", explique le dirigeant de l’entreprise.

Si sa technologie brevetée de capteurs pour les systèmes d’alarme semble a priori loin du monde du numérique, MyFox a en effet développé des compétences plus larges. La jeune société propose notamment des services en ligne, permettant de contrôler les systèmes de vidéosurveillance de la maison par internet.

Une activité que Jean-Marc Prunet souhaite développer, en s’appuyant sur les connaissances de ses investisseurs. "Nous voulons investir dans notre plateforme de service, explique-t-il. Avec pour objectif de développer de nouveaux usages et des fonctionnalités, d’améliorer la qualité de service et d’ouvrir notre plateforme à des tiers."

L’argument convaincant

Le marché de la domotique et de la connexion des objets de la maison sur internet est en plein essor. MyFox a réalisé une croissance de 80 % de son chiffre d’affaires en 2012.

 

Cette stratégie doit permettre à MyFox de bien négocier le tournant que prend le marché de l’équipement de la maison, avec des objets de plus en plus connectés à internet. "Ces produits et services auront vocation à être connectés car s’ils peuvent communiquer entre eux, leur valeur d’usage sera renforcée", explique Jean-Marc Prunet. L’équipe de Tag Technologies va donc devoir s’employer à travailler dans un système ouvert pour permettre aux systèmes de surveillance de se connecter à d’autres objets de la maison, afin d’augmenter l’intérêt pour les clients.

Pour accompagner ces nouveaux développements, il compte augmenter l’effectif de l’entreprise de 30 % cette année. Le renforcement de l’équipe devrait lui permettre de continuer à développer la clientèle, pour atteindre 25 000 clients connectés à la fin de l’année, contre la moitié aujourd’hui. De quoi lui permettre d’atteindre son objectif de dépasser les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une croissance supérieure à 60 %. Et de renforcer sa présence à l’international. La société ne réalise aujourd’hui que 10 % de ses ventes à l’export. "Notre objectif, c’est que la France devienne minoritaire", ambitionne Jean-Marc Prunet, qui cible principalement les marchés d’Europe continentale.

Arnaud Dumas

MyFox en chiffres

Chiffre d’affaires : Non communiqué
Effectif : 30 personnes
Montant de la levée de fonds : 3,2 millions d’euros
Investisseurs : Cogepa, Orkos Capital, Jaïna
Secteurs d’activité : Sécurité, domotique

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale