Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple News+ : Apple s'attaque à Flipboard avec un service d'abonnement pour la presse

Apple a lancé sa grande offensive dans les services par abonnement. A commencer par Apple News+, qui donne accès pour 10 dollars par mois à des dizaines de journaux et magazines américains. Une offre qui se positionne frontalement face à Flipboard et veut jouer les intermédiaires entre les médias et leurs lecteurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple News+ : Apple s'attaque à Flipboard avec un service d'abonnement pour la presse
Apple News+ : Apple s'attaque à Flipboard avec un service d'abonnement pour la presse © Apple

Apple a tenu une conférence dédiée à ses nouveaux services le 25 mars. Il y a annoncé trois offres par abonnement ciblant les marchés de la presse, du jeu vidéo et de la vidéo à la demande. L'offre de presse se nomme Apple News+ et donne accès aux clients à plus de 300 quotidiens et magazines pour 9,99 dollars par mois.

 

Partenariats avec des grands magazines

Cela inclut plusieurs grands magazines américains comme National Geographic, The New Yorker, Wired ou Vanity Fair, ainsi que des journaux renommés comme le Wall Street Journal ou le Los Angeles Times. Attention cependant, bien qu'Apple ne l'ait pas expliqué lors de l'annonce, le WSJ, dont l'abonnement coûte 37 dollars par mois, ne donnera accès qu'à certains articles d'actualité générale au travers d'Apple News+. De quoi relativiser la déclaration de l'entreprise comme quoi son service équivaut à 8000 dollars d'abonnement par an. On notera par ailleurs l'absence des deux plus grands journaux américains : le Washington Post et le New York Times.

 

Du côté du design et de la navigation, le service est très proche de Flipboard, l'application reine de la catégorie. Les titres sont regroupés par catégorie et des recommandations sont faites par les équipes d'Apple sur la page d'accueil. L'application peut aussi personnaliser ce qu'elle affiche en fonction des goûts de l'utilisateur, et ce sans qu'Apple ait accès aux données. Tout est fait en local sur l'appareil. Le service peut aussi être partagé gratuitement à toute la famille.

 

 

Quelle redistribution des revenus ?

Un détail qu'Apple n'a pas évoqué durant la conférence est le pourcentage qu'il s'octroie sur les revenus générés par ce nouveau service. Le secteur de la presse étant largement sinistré, ces considérations sont encore plus cruciales que pour la vente d'application ou de musique, marchés sur lesquels Apple prélève 30% des revenus. Or la part d'Apple serait de 50% pour ce service. Reste donc à voir s'il est viable sur le long terme pour les médias partenaires.

 

Apple News+ est disponible aux Etats-Unis et au Canada pour le moment. Le service arrivera en Australie et au Royaume-Uni d'ici la fin de l'année, puis dans le reste de l'Europe.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale