Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google bloque chaque jour 18 millions de tentatives d'arnaques liées au Covid-19 sur Gmail

Google a bloqué 18 millions d’arnaques en ligne par jour la semaine dernière. Si la firme de Mountain View assure qu’il s’agit d’attaques informatiques classiques, celles-ci ont été actualisées pour capitaliser sur la peur qui règne dans la population autour du Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google bloque chaque jour 18 millions de tentatives d'arnaques liées au Covid-19 sur Gmail
Google bloque chaque jour 18 millions de tentatives d'arnaques liées au Covid-19 sur Gmail © Unsplash / Webaroo

Les pirates continuent de profiter de la pandémie de Covid-19 pour se livrer à leurs méfaits. Google a indiqué jeudi 16 avril 2020 avoir repéré et bloqué "plus de 18 millions d’arnaques en ligne liées à la pandémie de Covid-19 chaque jour", tout au long de la semaine dernière. Des actions malveillantes qui s’inscrivent dans les 240 millions de messages de spam constatés tous les jours sur son service Gmail à ce sujet. Selon la firme de Mountain View, les criminels utilisent "la peur des gens et de fausses incitations commerciales pour créer un sentiment d’urgence incitant les utilisateurs à répondre"… et parviennent ainsi davantage à leurs fins.

99,9% DES ARNAQUES SERAIENT FILTRÉES

Les arnaques en question imitent les communications d’institutions internationales, telles que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour solliciter des dons de la part des utilisateurs ou les inciter à télécharger des fichiers malveillants. Le plus souvent, ces mails évoquent des mesures importantes – les aides gouvernementales ou encore les informations destinées aux employés en télétravail – pour convaincre le propriétaire de la messagerie de leur bien-fondé.

Hameçonnage, spams et autres logiciels malveillants : Google affirme que les systèmes de protection qu’il a mis en place, nourris à l’intelligence artificielle, sont en capacité de filtrer automatiquement "plus de 99,9%" des arnaques. Alors que 40 milliards de pièces jointes sont analysées chaque jour par Gmail, une quantité importante de malwares pourraient néanmoins échapper à sa vigilance. D’autant plus que la firme de Mountain View relève que "63% des fichiers malveillants qui sont bloqués par le service varient d’un jour sur l’autre".

 

 

DES ATTAQUES INFORMATIQUES CLASSIQUES

Google précise avoir travaillé avec l’OMS pour implémenter des protocoles d’authentification de mails pour empêcher les pirates d’imiter le nom de domaine associé aux adresses e-mail de membres de l’institution – celles-ci se terminent par "who.int" – et s’assurer que les mails légitimes ne soient pas déroutés vers les spams de l’utilisateur. La multinationale assure que les campagnes récemment constatées ne sont pas état de nouveautés sur le plan technique, mais insiste sur le fait qu’elles pourraient s’avérer efficaces du fait de "la confusion qui règne autour du Covid-19".

L’occasion de rappeler les bonnes habitudes : ne jamais cliquer sur un lien dans un mail qui n’était pas attendu, signaler tous les mails suspects et, bien sûr, s’assurer que les URL des pages web consultées sont les bons avant de renseigner quelconque information personnelle.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media