Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'opérateur télécom et hébergeur toulousain Fullsave affiche de nouvelles ambitions

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dans le cadre d'une opération de type MBO, les fondateurs de l'opérateur télécom et hébergeur toulousain Fullsave reprennent la main sur le capital de leur société et se donnent les moyens de financer de nouveaux projets de développement.

L'opérateur télécom et hébergeur toulousain Fullsave affiche de nouvelles ambitions
Les deux fondateurs de Fullsave, Laurent Bacca (président) et Hugues Brunel (directeur général). © Fullsave

Nouvelle étape de développement pour l'opérateur télécom et hébergeur toulousain Fullsave. Dans le cadre d'une opération de type MBO (Management Buy-Out) à hauteur de 4,6 millions d’euros, accompagnée par Bpifrance, la Banque de l’Innovation du Crédit Agricole Toulouse 31 et BNP Paribas, les deux fondateurs, Laurent Bacca (président) et Hugues Brunel (directeur général) et leur nouvel associé, Thierry Cavaillé, reprennent la main sur 100 % du capital de la société.


Cette opération se traduit notamment par le rachat de parts détenues par des investisseurs particuliers via une levée de fonds conduite en 2013 par la plateforme de crowdfunding Wiseed. «Cette opération nous a également permis de lever des fonds complémentaires, en prêts bancaires, pour accompagner de nouveaux projets de développement », précise Laurent Bacca.


La carte de la proximité et du sur-mesure

Créée en 2004 et basée à Labège, dans l'agglomération toulousaine, FullSave revendique un positionnement d'opérateur de proximité et de services sur-mesure à destination exclusive des entreprises (de la TPE, avec des offres dédiées, aux grands groupes) et des collectivités locales.


Opérateur d’infrastructures IT, la société développe ses activités dans trois métiers complémentaires, autour de l'hébergement, de l'accès internet haut débit et du cloud. Opérateur de datacenters, elle dispose de son propre datacenter (1 600 m2), construit et mis en service en 2014, et s'appuie sur 3 autres centres (l'un en exploitation directe et les deux autres via des accords de partenariat), interconnectés par des boucles optiques.

 

Egalement opérateur télécom indépendant, avec des offres d'accès à internet, des prestations de réseaux d'entreprise sécurisés, de la téléphonie sur IP et des solutions dédiées à la mobilité et à l'internet des objets, elle déploie et opère son propre réseau de fibre. Un peu plus de 150 km sont déployés à ce jour, principalement sur l'agglomération toulousaine, avec des connections aux réseaux d'autres opérateurs, notamment à des réseaux d'initiatives publiques (RIP) et au réseau de l'opérateur historique.


Nouveaux déploiements de son réseau fibre optique pour les entreprises

Cette activité fibre est en très forte croissance. Elle compte à son actif plus de 250 bâtiments raccordés, dont une centaine rien qu'au cours des 6 derniers mois. L'ambition est maintenant de se développer en direction des grands pôles économiques dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres autour de Toulouse.

 

Après un déploiement récent en direction des parcs d'activités du muretain, au sud de Toulouse, elle prépare ainsi un nouveau développement de son réseau fibre optique en direction du pôle d'activités logistiques Eurocentre, cette fois, au Nord de l'agglomération toulousaine. "Nous envisageons dans la foulée de nous tourner vers des pôles d'activités d'autres villes moyennes de la région et nous conduisons une réflexion pour aller plus loin, pourquoi pas en direction de Bordeaux et de Montpellier", confie Laurent Bacca.


La société, qui affiche une croissance de plus de 20% par an sur les 3 dernières années, avec un chiffre d'affaires de 6,7 millions d'euros pour son dernier exercice (1er juillet 2017 au 30 juin 2018), compte maintenir ce rythme de croissance sur les deux prochaines années. Une dynamique qui se traduit aussi en terme d'emplois. L'effectif de la société a été doublé en moins de 3 ans. Actuellement de 37 salariés, il devrait encore être conforté par une dizaine de postes supplémentaires d'ici à 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale