Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le français Bull lance le premier smartphone haute sécurité pour les entreprises

Hoox, le nouveau smartphone "intégralement sécurisé" annoncé par le groupe informatique français Bull le 2 octobre, sera accessible aux entreprises et aux professionnels au prix de 2 000 euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le français Bull lance le premier smartphone haute sécurité pour les entreprises
Le français Bull lance le premier smartphone haute sécurité pour les entreprises © Lionel Allorge - Wikimedia Commons

C'est l'annonce qui a fait mouche lors du premier jour des Assises de la sécurité, qui se tiennent à Monaco jusqu'au 5 octobre.

Le groupe informatique français Bull a annoncé le lancement de Hoox, "le seul smartphone européen hautement sécurisé pour un usage professionnel, sous système d'exploitation Android", selon Franck Greverie, le vice-président de Bull chargé des solutions de sécurité, rapporte l'AFP.

Un smartphone haute sécurité, à l'usage des entreprises et des professionnels, qui flirte avec le produit de luxe avec un prix fixé à 2 000 euros.

"Un téléphone peut être écouté, volé, ou attaqué par des logiciels malveillants. Beaucoup de smartphones sont sécurisés mais ont une porte grande ouverte à cause du système d'exploitation", a justifié Franck Greverie, parlant d'un téléphone "conçu et produit en France par Bull et ses partenaires, les composants sont certifiés. Il est conforme aux recommandations de l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information".

Dans un communiqué, Bull décrit que "Hoox assure un chiffrement de la voix, des SMS ainsi que de tous les emails et les données stockées et échangées. L'intégralité des données d'identification de l'utilisateur - y compris les empreintes digitales - sont stockées dans le coffre-fort électronique du téléphone pour un usage exclusivement local".

De quoi séduire les professionnels en plein scandale de cyberespionnage par les renseignements américains.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

le randonneur
07/10/2013 13h24 - le randonneur

Oui les smartphones sont bien moins protégés que les bons vieux Alcatel ou Nokia à cause de l'utilisation d'Androïd. C'est pour ça que certains utilisateurs n'ont toujours pas sauté le pas... Toutefois, ne nous cachons pas que tous les portables peuvent êtres surveillés à tout instant, smartphones ou non. Le seul avantage d'être sous Androïd c'est de pouvoir basculer sur Skype ou autres. Chut, faut pas le dire!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media