Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Samsung Galaxy S IV attaqué par Apple quelques heures avant sa sortie

Actus Reuters Plutôt inhabituelles venant de la marque à la pomme, les critiques du directeur marketing d'Apple envers le système d'exploitation Android de Google, et son principal client, Samsung, augurent d'une bataille sans merci dans le leadership du marché mondial de la téléphonie mobile.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Samsung Galaxy S IV attaqué par Apple quelques heures avant sa sortie
Le Samsung Galaxy S IV attaqué par Apple quelques heures avant sa sortie © spieri_sf - Flickr - C.C

Dans un entretien accordé le 13 mars à Reuters, Phil Schiller, directeur marketing d'Apple, a vertement critiqué le système d'exploitation Android de Google. Certainement pas une coïncidence à la veille de la sortie du nouveau smartphone Galaxy de Samsung, le principal client de Google.

Apple n'est pas coutumier des attaques frontales contre ses rivaux, et les propos de Phil Schiller soulignent les pressions auxquelles le groupe américain est confronté après avoir dû céder en 2012 à Samsung la place de numéro un mondial des smartphones.

Le directeur marketing d'Apple a souligné que Google avait lui-même observé que le grande majorité d'utilisateurs d'Android utilisaient encore d'anciennes versions du logiciel et que le Galaxy S4 pourrait commencer sa carrière avec une version surannée du système d'exploitation d'Android.

"Selon leurs propres chiffres, seulement 16 % des utilisateurs d'Android emploient une version du système d'exploitation qui date d'un an", a dit Phil Schiller. "Plus de 50 % utilisent toujours un logiciel qui date de deux ans. Une très grosse différence."

Le directeur marketing d'Apple s'attaque particulièrement à la "fragmentation" d'Android, c'est-à-dire au nombre élevé de versions différentes du logiciel qui coexistent sur le marché, qui ralentit le lancement des mises à jour.

Chaque version d'une mise à jour d'Android doit être testée avant son lancement pour vérifier sa compatibilité avec différents fabricants de mobiles, dont certains, comme Amazon, utilisent des variantes très personnalisées.

"Et nous en sommes à un point tel que l'on entend dire que le Samsung Galaxy S4 pourrait être lancé avec un système d'exploitation vieux de près d'un an", affirme Phil Schiller. "Les clients devront attendre une mise à jour."

DIFFICULTÉ D'UTILISATION

Par contraste, Phil Schiller a fait état d'études indépendantes selon lesquelles plus de la moitié des utilisateurs d'iOS, le système d'exploitation d'Apple, se servaient de la dernière version en date. Selon lui, le nombre de clients qui passent d'Android à iOS est quatre fois plus élevé que dans l'autre sens.

Le directeur marketing d'Apple a par ailleurs critiqué la difficulté d'utilisation d'Android, en particulier pour les nouveaux utilisateurs qui doivent s'identifier neuf fois pour profiter pleinement du logiciel.

"Chez Apple, nous savons qu'il n'est pas suffisant de sortir des produits à de nombreux exemplaires", a-t-il dit, en référence aux 1,5 million d'activations quotidiennes d'Android. "Il faut aussi qu'ils soient appréciés et utilisés. Beaucoup de chiffres témoignent d'une grande disparité à ce sujet."

Google n'a pas souhaité faire de commentaire, et Samsung n'a pas répondu aux sollicitations.

Apple reste la première entreprise technologique en terme de rentabilité, avec 137,1 milliards de liquidités, mais l'action du groupe a perdu environ 30 % depuis septembre, en partie à cause de l'essor de Samsung.

Le sud-coréen contrôlait 30,3 % du marché des smartphones en 2012, contre 19 % l'année précédente. La part de marché d'Apple est en revanche restée presque inchangée, de 18,8 % en 2011 à 19,1 % en 2012.

Android, première plate-forme mondiale pour les smartphones, a largement contribué à l'essor de Samsung. Le cabinet d'études International Data Corp (IDC) prévoit que les ventes de tablettes sous Android dépasseront celles de l'iPad d'Apple en 2013.

Les propos tenus par Phil Schiller sont par ailleurs intervenus le même jour que l'annonce de la démission de l'architecte du système Android, Andy Rubin. Il reste toutefois salarié de Google.

(Reuters)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

LOOL
15/03/2013 11h32 - LOOL

Certes les MàJ de Samsung ne sont pas vraiment suivies. Mais honnêtement, à quoi servent-elles ? Android un OS vieux ? iOS est nouveau alors ? Apple si elle n'innove pas retournera dans les abysses comme par le passé. Samsung est un monstre de technologie, doublé d'une photocopieuse et d'une envie irrésistible de croquer le marché. Voyons ce que le prochain iPhone propose avant de juger mais pour le moment peu d'arguments sont en faveur de la pomme.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

joce
14/03/2013 15h44 - joce

"Selon lui, le nombre de clients qui passent d'Android à iOS est quatre fois plus élevé que dans l'autre sens." par quel miracle Samsung et Android sont devenus leader des smartphones et des plateformes mobiles, avec une telle théorie ?
Le Galaxy S3 n'avait pas la dernière version avant la fin de l'année 2012 et cela ne l'a pas empeché d'être le smartphone le plus vendu !! comme quoi iOS et les iPhones dès leurs sorties, sont déjà dépassés par des "vieilles" versions d'Android !
Vive les inepties d'Apple !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale