Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2017] Nokia ressuscite le 3310… mais pour quoi faire ?

Sans surprise, HMD Global, qui relance la marque Nokia sur le marché des smartphones, a dévoilé une version modernisée du Nokia 3310, le téléphone emblématique de la marque sorti en 2000. Les nostalgiques risquent d'être déçus… tandis que la nouvelle génération, que convoite HMD, sera désarçonnée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nokia ressuscite le 3310… mais pour quoi faire ?
[MWC 2017] Nokia ressuscite le 3310… mais pour quoi faire ? © HMD Global

En cinéma, comme dans l'industrie des smartphones, le phénomène des "remakes" et des suites est à la mode – preuve que la créativité et l'imagination sont en berne. Cette première journée du Mobile World Congress 2017 a illustré ce phénomène. TCL, qui s'est emparé de la marque BlackBerry, a présenté un nouveau smartphone avec clavier physique, mais sans clapet et sous Android. Comme prévu, Nokia a aussi fait son retour dans le segment des téléphones mobiles grand public, sous l'impulsion de HMD Global, une société fondée par d'anciens dirigeants du Nokia canal historique. Avec un des modèles les plus connus de la marque, le 3310, sorti en 2000. Nokia sortira donc une version "modernisée" (mais à peine) dans le courant de l'année, au prix de 49 euros.

 

Le téléphone de la génération décroissante

Que promet le 3310 nouvelle génération ? Une expérience frugale, pour les adeptes de la décroissance technologique. Le néo-Nokia promet 22 heures d'autonomie en conversation et un mois en veille, certes, mais la "robustesse" annoncée reste à prouver. La finition du modèle exposé en marge de la conférence Nokia semble très sommaire, le téléphone ressemble davantage à un jouet en plastique, léger et fragile, qu'à un modèle massif et solide comme l'était l'ancien 3310.

 

 

Le 3310 de 2017 embarque néanmoins un écran couleur, à la résolution d'un autre temps, et un appareil photo de 2 mégapixels.

 

Seuls les nostalgiques, ravis de retrouver les sonneries d'antan et le jeu "Snake" (remis au goût du jour), pourraient succomber. Mais les "millenials" des pays émergents, que drague HMD, privilégieront probablement des modèles un peu plus chers et davantage aux standards 2017.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale