Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

SFR promet le ciel aux entreprises

C'est SFR Business Team qui équipera toute la flotte mobile de Michelin dans le monde. Le nouveau patron de la division entreprise de l'opérateur, Pierre Barnabé, a profité de cette nouvelle pour annoncer un renforcement de sa stratégie sur trois grands piliers : le cloud, la fibre optique et les déploiements internationaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

SFR promet le ciel aux entreprises
SFR promet le ciel aux entreprises © SFR Business Team

A l'étranger, SFR, désormais propriété à 100% de Vivendi, veut prolonger la complémentarité commerciale avec son ancien actionnaire Vodafone. L'opérateur britannique  lui permet d'accompagner les grands comptes dans la trentaine de pays où il est présent, pour les communications fixes et mobiles, mais aussi pour l'itinérance d'un pays à l'autre.

SFR dispose déjà de deux autres partenariats avec Verizon pour les USA et BT pour le Royaume-Uni. Il compte en établir d'autres pour l'Amérique du Sud, l'Asie ou encore le Moyen-Orient.

Mais le nouveau patron de SFR Business Team compte aussi sur le cloud, public et surtout privé, pour doper son activité. Déjà prestataire dans le domaine, l'opérateur français veut en faire une activité à part entière, aussi bien pour les grands comptes que les PME et TPE. Il estime détenir quelques pourcents de ce marché naissant et ne chiffre pas encore ses objectifs pour l'instant.

"Les services télécoms tels que l'hébergement et l'intégration représentent déjà un marché de 3 milliards d'euros en France, estime Pierre Barnabé. Avec la progression du trafic de données, la complexité des infrastructures télécoms et le rapprochement avec l'informatique, c'est une tendance lourde soutenu par les demandes de clients qui veulent de plus en plus de services hébergés."

Les offres de SFR couvriront l'accès au cloud, bien entendu, et sa sécurisation, ainsi que l'hébergement. Pour ce service en particulier, l'opérateur dispose déjà de 8 centres dans l'Hexagone pour un total de 20 000 mètres carrés. Il avait par ailleurs passé un accord avec HP en 2010 qui lui fournit des logiciels et services d'intégration. SFR avait fait ses premiers pas dans le cloud à cette occasion.

L'opérateur proposera aussi des services d'intégration, y compris pour les progiciels et les applications d'entreprise, mais par l'intermédiaire de partenaires spécialisés. Pas question pour lui de se lancer dans la prestation informatique.

Sur ce marché du cloud, SFR - tout comme Orange qui vient d'annoncer son offre cloud international - va devoir jouer des coudes puisqu'on y trouve ses concurrents directs, mais aussi les HP ou IBM, et les grandes SSII. Sans oublier les grands du Web comme Microsoft (Azure), Amazon (EC2), Apple (iCloud)  ou Google, qui sont autant de partenaires ou de clients, qu'il ne s'agirait pas de concurrencer frontalement. Chacun devra trouver ses marques.

La fibre, pour l'entreprise aussi
Après l'annonce du 18 novembre concernant le partage avec Orange du déploiement de la fibre optique dans les zones peu dense, SFR réaffirme son engagement dans le très haut débit fixe à destination des entreprises, cette fois. Un moyen de s'adapter à la croissance du trafic de données (qui double chaque année) et de se préparer à l'arrivée de futurs services consommateurs de bande passante.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale