Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sharp cède ses activités de télévision et d’électroménager en Europe, mais y sauve sa marque

Le géant japonais de l’électronique Sharp vient de transférer son usine de télévision, en Pologne, au slovaque UMC et son activité commerciale d’électroménager au turc Vestel. Mais sa marque continuera à vivre sur le Vieux Continent à travers ces deux partenaires locaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sharp cède ses activités de télévision et d’électroménager en Europe, mais y sauve sa marque
Sharp cède ses activités de télévision et d’électroménager en Europe, mais y sauve sa marque © D.R. - Sharp

C’est la fin de la présence directe de Sharp dans la télévision et l’électroménager en Europe. Le géant japonais de l’électronique vient de transférer son usine de téléviseurs LCD, en Pologne, au slovaque Universal Media Corporation (UMC) et son activité commerciale d’électroménager au turc Vestel. A la fin de mars 2015, il aura achevé son retrait de tous les pays européens dans ces deux domaines, à l’exception de l’Italie et de la Russie, où il continuera à commercialiser directement ses téléviseurs Aquos. Du moins pendant un certain temps.

Ce désengagement s’inscrit dans une vaste restructuration entamée à l’automne 2012. En difficulté dans la télévision, les écrans plats et les panneaux solaires, Sharp a frôlé la faillite en 2013. Il s’en est sorti au prix de la fermeture de plusieurs usines, de la réduction drastique du périmètre de ses activités et de son recentrage sur un nombre restreint de pays. 

Encore des copieurs et des panneaux solaires made in Europe

En Europe, le groupe d’Osaka a sévèrement taillé dans ses filiales et réduit ses canaux de distribution de produits d’électronique grand public et d’électroménager. L’un des derniers actes forts de son recentrage a été la cession en 2014 à l’électricien italien Enel des 50% de parts qu’il détenait dans ESSE, une joint-venture créée en 2010 avec Enel et STMicroelectronics pour fabriquer, à Catane en Sicile, des panneaux photovoltaïques, selon une technologie qu’il a développée au Japon.

Mais la marque Sharp ne disparaîtra pas dans la télévision et l’électroménager en Europe. UMC et Vestel continueront à la faire perdurer sur le Vieux Continent, via des accords de licence avec le groupe japonais, à l’instar des chinois TCL avec la marque Thomson et TPV avec la marque Philips. Sharp ne quitte pas, non plus, complètement l’Europe puisqu’il y conserve une activité industrielle, avec une usine de copieurs en Alsace, en France, et une usine d’assemblage de panneaux solaires, en Angleterre. Deux usines considérées comme les plus performantes du groupe dans le monde.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media