Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Elon Musk dévoile ses plans pour "Hyperloop", le transport du futur

Le patron de Tesla et SpaceX a détaillé les plans de son invention tant attendue, le Hyperloop, un moyen de transport ultra rapide.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Elon Musk dévoile ses plans pour Hyperloop, le transport du futur
Elon Musk dévoile ses plans pour "Hyperloop", le transport du futur

Elon Musk, le visionnaire et inventeur américain, a dévoilé, lundi 12 août, quelques détails quant à son ambitieux projet, le Hyperloop. Annoncé quelques semaines plus tôt, il repose sur une toute nouvelle technologie : les capsules dans lesquelles siègeront les voyageurs seront propulsées par un champ magnétique généré par des moteurs à induction, placés à intervalles réguliers à l'intérieur des tubes. C'est cette technologie qui permettra à l'Hyperloop d'être propulsé dans le tunnel.

Le Hyperloop serait proche d'un avion sur terre, se déplaçant à plus de 1 200 kilomètres/heure. Les plans dévoilés lundi on été mis au point pendant neuf mois par une douzaine d'ingénieurs de Tesla et SpaceX, a expliqué Musk, dont le rapport fait 57 pages.

Révolutionner les transports

Le Hyperloop sera conçu spécialement pour des ville proches, séparées par moins de 1 600 kilomètres, comme San Francisco et Los Angeles. Pour des trajets plus longs comme Los Angeles à New York, Musk écrit dans son rapport qu'un "avion supersonique" serait certainement plus adapté.

Le Hyperloop toutefois ressemblera "plus à un avion" qu'à un train, toujours selon Musk. Il assure que la sensation du passager sera similaire, avec une accélération au debut seulement, mais que le mode de transport sera aussi plus sûr qu'un avion qui peut s'écraser ou qu'un train qui peut dérailler, grâce au système électromagnétique.

Musk va construire un premier prototype lui-même

Le patron de Tesla et SpaceX explique que le Hyperloop n'est pas sa priorité, sinon le projet aurait pu être fini en un an, mais qu'au rythme actuel la construction devrait prendre plutôt 7 ans avant d'avoir un modèle utilisable par le public.

C'est l'annonce par la Californie de la construction d'un système de transport à grande vitesse pour 70 milliards de dollars qui a poussé Musk à réagir. Ce scénario n'est pas souhaitable pour l'économie californienne selon lui. Son prototype, assure-t-il, coûterait autour de 6 milliards de dollars, et l'inventeur est prêt à y investir son propre argent mais aussi à construire un premier essai par ses propres moyens. Selon lui, la somme nécessaire pour le Hyperloop est plus élevée que les dépenses combinées de Tesla, SpaceX et Solar City.

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale