Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La communication d'Elon Musk autour d'Autopilot ne ferait pas que des heureux chez Tesla

mis à jour le 25 août 2017 à 18H20
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs La communication autour du système de conduite autonome Autopilot ne serait pas plébiscitée en interne au sein de Tesla, d'après le Wall Street Journal. Il rapporte que les ingénieurs en charge du système auraient mis en garde Elon Musk à plusieurs reprises sur les limitations du système et les risques d'utilisation abusive par les utilisateurs, mais que le dirigeant en aurait fait fi.

La communication d'Elon Musk autour d'Autopilot ne ferait pas que des heureux chez Tesla
La communication d'Elon Musk autour d'Autopilot ne ferait pas que des heureux chez Tesla © Tesla

Elon Musk se plaît à mettre en garde contre les dangers liés à l'intelligence artificielle... Enfin, quand ça l'arrange. Une enquête du Wall Street Journal révèle que l'entrepreneur n'a pas écouté les ingénieurs de son entreprise Tesla concernant la fiabilité du système de conduite autonome Autopilot.

 

Ingénierie contre marketing

Lorsqu'il a publiquement annoncé en octobre 2016 que toutes les voitures de Tesla seraient à terme capables d'une "autonomie totale", les ingénieurs travaillant à la conception d'Autopilot ne pensaient pas le système suffisamment sûr pour contrôler une voiture sur la route en conditions réelles. CNN avait déjà fait état en juillet de la tendance du patron à balayer les inquiétudes de ses employés, considérant que les risques posés par Autopilot sont faibles par rapport à ses bienfaits potentiels. Un raisonnement que les équipes en charge d'Autopilot auraient eu du mal à adopter, en particulier face à l'accident mortel survenu en juillet 2016.

 

Un désaccord qui aurait provoqué plusieurs démissions

Le cœur du problème est la façon dont la nouvelle version d'Autopilot a été présentée au public à l'automne 2016. Le choix de la décrire, dans sa version la plus avancée, comme étant "une solution de conduite entièrement autonome" ("Full Self-Driving Capability") sur le site web de Tesla aurait causé plusieurs démissions au sein de l'entreprise, dont celle de Sterling Anderson, qui dirigeait l'équipe Autopilot lors de l'annonce. Il a quitté l'entreprise deux mois plus tard.

 

Les conflits autour d'Autopilot ne seraient pas nouveaux

Et cet évènement ne serait pas isolé. Le WSJ rapporte qu'un an auparavant, l'ingénieur Evan Nakano avait déjà mis en garde contre la façon dont était mené le développement d'Autopilot. Il l'aurait décrit comme le résultat de "prises de décision irréfléchies qui ont potentiellement mis en danger la vie des clients." Quelques mois plus tard, le fameux décès survenait sur les routes de Floride. La start-up isréalienne Mobileye, dont Tesla utilisait les capteurs pour Autopilot, avait alors publiquement dénoncé une utilisation abusive de sa technologie. Elon Musk avait répliqué en annonçant un changement de fournisseur en faveur de l'américain Nvidia.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

lebon

26/08/2017 01h41 - lebon

Article ambigü. Autopilot n'a jamais été décrit comme une "Full Self-Driving Capability" Ce terme est utilisé clairement pour désigner une version future, et il a toujours été clair que ça n'était pas le cas de la version actuelle.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Francky

25/09/2017 12h50 - Francky

C'est exact. Il n'a jamais été question de full self-driving capability dans les versions actuelles et même dans un futur proche ! Quant à l'intelligence artificielle, c'est un bien grand mot pour qualifier un logiciel certes complexe mais parfaitement prédictif.

Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale