Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon Fresh, Miam Miam de Vente-Privée : deux manières de vendre de l'alimentaire en ligne

Le site français aux 20 millions de membres Vente-Privée a lancé ce jeudi 24 octobre sa nouvelle offre de produits alimentaires orientée terroir et made in France. Un concept différent de celui d'Amazon Fresh, le service de livraison de produits frais déployé par le géant américain du e-commerce dans deux villes aux Etats-Unis et qui devrait démarrer en France dès l'année prochaine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon Fresh, Miam Miam de Vente-Privée : deux manières de vendre de l'alimentaire en ligne
Amazon Fresh, Miam Miam de Vente-Privée : deux manières de vendre de l'alimentaire en ligne © Julien Bonnet

"Vive vente-privée.com, vive le redressement productif, vive la République et vive la France !" C'est par ces mots qu'Arnaud Montebourg a conclu son passage dans les locaux du site de déstockage à la Plaine Saint-Denis, que le ministre présente comme un "navire amiral du made in France".  Le patron et fondateur de Vente-Privée, Jacques-Antoine Granjon, avait organisé cette visite gouvernementale à l'occasion du lancement ce jeudi 24 octobre de "Miam Miam", une nouvelle boutique dédiée aux produits du terroire français.

Une vitrine pour les producteurs en régions

Le principe de "Miam Miam" ? Proposer régulièrement aux 20 millions de membres de Vente-Privée en Europe, dont près de 13 millions en France, des produits gastronomiques originaux. Les "Nectars de Bourgogne" de la productrice Emmanuelle Baillard sont ainsi les premiers à figurer dans les rayons numériques du site, une opération qui doit durer quatre jours. Ce sera ensuite au tour des douceurs du chocolatier Daniel Mercier, originaire de Baugy en Saône-et-Loire, de prendre le relais.

"Notre volonté est réellement de mettre en avant les producteurs locaux qui souhaitent se faire connaître et de faciliter pour nos membres l'accès à des produits de qualité", explique Xavier Court, cofondateur de Vente-Privée et responsable communication et développement.

"Il ne s'agit vraiment pas de devancer une potentielle arrivée d'Amazon Fresh"

Avec sa boutique gastronomique, Vente-Privée ne chercherait toutefois pas à couper l'herbe sous le pied d'Amazon Fresh. Le géant américain du e-commerce propose depuis cet été à Seattle et Los Angeles la livraison de produits frais à domicile, un service qui pourrait être étendu à d'autres villes dans le monde, et donc en France, dès 2014.

"Il ne s'agit vraiment pas de devancer une potentielle arrivée d'Amazon Fresh", souligne Xavier Court. Pour lui, la distinction entre les deux offres de produits alimentaires s'avère être la même que celle qui différencie les deux sites : d'un côté un site de e-commerce capable de proposer un grand nombre de produits à la manière d'une grande surface, de l'autre un site de déstockage et d'évènements promotionnels à l'offre logiquement limitée.

Si pour le moment "Miam Miam" se contente de proposer des produits d'épicerie fine, Vente-Privée n'exclut pas se lancer rapidement dans des produits frais et végétaux. Le français pourrait donc bel et bien se retrouver en concurrence avec Amazon dans ce domaine. La décision n'a pas encore été officiellement prise mais l'entrepôt logistique de Vente-Privée à Beaune (Côte-d'Or) devrait être équipé pour pouvoir stocker des biens à durée de conservation limitée...

Julien Bonnet

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale