Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon s'empare du service de messagerie sécurisé Wickr

Amazon Web Services (AWS) s'empare de Wickr, start-up qui a mis au point une application de messagerie chiffrée de bout-en-bout. Cette solution est utilisée par des journalistes et des lanceurs d'alerte, mais également des agences gouvernementales et des entreprises privées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon s'empare du service de messagerie sécurisé Wickr
Amazon s'empare du service de messagerie sécurisé Wickr © Freestocks/Unsplash

Amazon Web Services (AWS) s'empare du service de messagerie chiffré de bout-en-bout Wickr. Cette acquisition, dont le montant n'est pas précisé, a été confirmée vendredi 25 juin 2021. Lancée en 2012, l'application permet d'envoyer des messages écrits et audio et de réaliser des appels vidéo. Il est également possible de partager des documents.

Un nouvelle solution pour AWS
Wickr est prisée par les journalistes, les lanceurs d'alerte et les criminels. La start-up compte également différents clients, que ce soit des institutions rattachées au gouvernement ou des entreprises privées. Wickr est notamment connu pour avoir été utilisé par le Parti démocrate après le piratage du Comité national démocrate (Democratic National Committee, DNC), qui est l'organe chargé d’organiser les primaires du Parti en 2016, comme le rappelle Engadget.

Wickr compte parmi ses clients des sections de l'Armée et du service des douanes et de la protection des frontières (Customs and Border Protection) ainsi que d'autres organisations importantes. Une telle acquisition pourra être mise en avant par AWS lors de la négociation de contrats avec le gouvernement et l'aider à décrocher de nouveaux clients. Par exemple, si une agence utilise déjà Wickr elle sera probablement plus ouverte pour souscrire à d'autres services proposés par AWS.

Le travail hybride
Avec cette acquisition, AWS ajoute étoffer son portefeuille de solutions pour les entreprises. Le spécialiste du cloud explique que les entreprises et agences gouvernementales cherchent de plus en plus à sécuriser leurs communications. Un mouvement qui s'accentue avec la pandémie de Covid-19 et la mise en place d'environnement de travail hybride.

Au-delà du monde du travail, les services de messagerie sécurisée sont également utilisés quotidiennement par des particuliers. Des plateformes comme WhatsApp, Signal ou encore Telegram séduisent un nombre croissant d'utilisateurs.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.