Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Atlas 360, le nouveau centre de pilotage du système d'assainissement de Toulouse Métropole

Asteo (groupe Suez) vient d'inaugurer à Toulouse un nouveau centre d'hypervision et de pilotage à distance pour optimiser la surveillance et l'exploitation de l'ensemble des équipements et ouvrages d'assainissement et d'eaux pluviales des 37 communes de Toulouse Métropole.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Atlas 360, le nouveau centre de pilotage du système d'assainissement de Toulouse Métropole
Juliette Diderot, responsable du centre Atlas 360 et Ugo Colonna d'Istria, directeur général d’Asteo (groupe Suez) dans le centre névralgique d’Atlas 360, le nouveau centre de pilotage du service d’assainissement de Toulouse Métropole. © Marina Angel

Le nouveau centre d'hypervision et de pilotage à distance des réseaux et services d’assainissement et d'eaux pluviales de Toulouse Métropole, Alas 360, a été inauguré ce lundi 27 juin.

Grâce à l'instrumentation des ouvrages et au développement d'une solution logicielle adaptée, Aquadvanced, développée par les équipes de Suez, ce centre hyper connecté, qui occupe une vingtaine de personnes, permet d'optimiser la surveillance et l'exploitation de l'ensemble des infrastructures. Un investissement de 5,4 millions d'euros, financé à hauteur de 2,7 millions d'euros par l'Agence de l'Eau et co-construit entre la collectivité et Asteo, filiale à 100% du groupe Suez, délégataire du service public d'assainissement de Toulouse Métropole depuis le 1er janvier 2020.


Plus de 2 millions de données techniques chaque jour

L'objectif est de disposer d'une véritable tour de contrôle du système d'assainissement et d'eaux pluviales à l'échelle des 37 communes du territoire intercommunal de Toulouse Métropole (796 000 habitants). Une nouvelle étape pour la collectivité, après la mise en service à l'été 2021 d'un premier centre de contrôle, également ultra-moderne, dédié à l'eau potable et réalisée dans le cadre d'une autre délégation de service public, attribuée quant à elle au groupe Veolia.

Le centre Atlas 360 regroupe de son côté les données de 17 stations d'épuration, 300 postes de relevage et plus de 400 capteurs positionnés sur l'ensemble des 2 563 km de réseaux d'eaux usées et 2 200 km de réseaux d'eaux pluviales de Toulouse Métropole. Ces données sont agrégées à celles des équipes d'intervention et des services d'exploitation et de maintenance et aux informations météorologiques. "Au total, près de 150 000 sources d'informations sont supervisées 24h/24 et 7jours/7. Elles génèrent plus de 2 millions de données techniques chaque jour", précise Juliette Diderot, responsable du centre Atlas 360.

Un outil d'aide à la décision

Ces données sont centralisées, stockées et analysées en continu. A la clef : un outil plus efficient d'aide à la décision. "L'analyse en temps réel et en différé des différentes couches d'information permet de modéliser des fonctionnements et des tendances, de déceler plus rapidement les incidents et d'anticiper les problèmes", explique Ugo Colonna d'Istria, directeur général d'Asteo. Le cœur du dispositif, équipé d'écrans de contrôle et de visualisation des réseaux, des ouvrages, mais aussi des points d'alertes, servira aussi de PC de crise en cas de survenue de difficultés majeures.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.