[CES 2023] German Bionic dévoile un nouvel exosquelette et une veste connectée

La start-up allemande German Bionic dévoile son nouvel exosquelette Apogee ainsi qu'une veste bardée de capteurs à l'occasion du CES de Las Vegas. Des équipements high tech pensés pour les professionnels de la logistique ou du bâtiment.

Partager
[CES 2023] German Bionic dévoile un nouvel exosquelette et une veste connectée

Les outils pour aider les employés à des postes physiquement éprouvants se développent de plus en plus. German Bionic, une start-up allemande spécialisée dans les exosquelettes, dévoile ses nouveautés à l'occasion du CES de Las Vegas. Elle présente Apogee, une nouvelle version de son exosquelette Cray X, ainsi qu'une veste permettant de collecter de nombreuses données.

Jusqu'à 30 kg d'assistance

La start-up allemande, connue pour son exosquelette Cray X, dévoile Apogee. Ce nouvel exosquelette destiné au monde professionnel est plus léger et confortable que ses prédécesseurs. Résistant à l'eau et à la poussière, il offre jusqu'à 30 kg d'assistance au levage de charges et minimise la fatigue avec un système d'assistance active à la marche. L'exosquelette peut être utilisé dans divers secteurs comme la logistique, la construction, la santé, etc.

L'exosquelette Apogee.

Au-delà de l'exosquelette, la start-up allemande dévoile une veste intelligente 'Smart SafetyVest' pensée pour tout le monde. Celle-ci n'apporte pas d'assistance active, mais est dotée de capteurs afin de fournir des données personnalisées sur la posture ou l'ergonomie. German Bionic parle d'une protection ergonomique. Avec les données collectées, des actions et des positions sont recommandées pour réduire la fatigue et le risque de blessure peu importe le type de travail réalisé.

Une plateforme cloud

Ces vêtements intelligents sont reliés à la plateforme German Bionic IO basée dans le cloud qui collecte les données et mesure différents facteurs concernant la santé ou la sécurité. L'idée est de détecter les risques, les tendances et optimiser les processus. L'assistant embarqué, le Smart Safety Companion, est doté de technologies d'intelligence artificielle qui permettent de mettre en place un système d'alerte en cas de mauvaises postures ou de levages incorrects. L'idée est de limiter les blessures en prévenant la fatigue et les erreurs éventuelles. German Bionic ne précise pas si ces nouveautés sont déjà commercialisées ou le seront bientôt.

Au-delà de la start-up allemande, les Français Wandercraft ou Japet planchent également sur une telle technologie. Les exosquelettes sont de plus en plus testés par les industriels qui cherchent à répondre à un vrai besoin. Par exemple, la RATP s'équipe en matériels pour soulager les agents sur des tâches physiquement éprouvantes et teste des exosquelettes depuis plusieurs mois. L'hôpital Foch a acquis quatre exosquelettes, des ceintures lombaires robotisées, pour lutter contre les lombalgies des soignants.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS