Coupures d'électricité : les numéros d'urgence pourraient être inaccessibles, prévient Orange

La directrice générale d'Orange, Christel Heydemann, alerte sur les risques de coupure du réseau mobile en cas de délestage. Coupures qui n'épargneraient pas les numéros d'appel d'urgence, tels que le Samu, la police et les pompiers.

Partager
Coupures d'électricité : les numéros d'urgence pourraient être inaccessibles, prévient Orange

"Il est absolument impossible de penser qu'en cas de délestage, nous saurons maintenir un service mobile pour l'ensemble des Français". La directrice générale d'Orange, Christel Heydemann, a prévenu les sénateurs sur un point précis mercredi 30 novembre lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques : si les services mobiles sont éteints pendant deux heures, ils n'y aura pas d'accès aux services des numéros d'urgence (Samu, police, pompiers) pendant ce laps de temps.

Minimiser les risques

Orange ne peut pas vraiment faire autrement. "Si tant est que cela soit finançable et compatible avec nos engagements environnementaux, cela prendrait plus de cinq ans de mettre des batteries au pied de chacun des sites mobiles en France", a expliqué la directrice générale de l'opérateur télécom.

Orange va cependant essayer de minimiser les risques de suspension de service, en pratiquant "l'effacement" (réduction ponctuelle et volontaire de la consommation électrique, pilotée et dédommagé par des fournisseurs d'énergie), et en travaillant "avec le gouvernement et le régulateur" pour pouvoir anticiper davantage, en obtenant les informations sur les coupures avant 17h la veille.

Mais Christel Heydemann prévient aussi que ces efforts serviront plutôt à "se préparer à la crise du prochain hiver" qu'à celle qui menace dans les prochaines semaines. Selon elle, il pourrait y avoir cette année des situations dans lesquelles la lumière fonctionne mais pas le réseau mobile, et inversement.

Des coupures de deux heures maximum

Le 30 novembre, le gouvernement a présenté son plan destiné à faire face aux éventuelles pénuries d'électricité liées à la crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine et à l'arrêt de nombreux réacteurs nucléaires en France. Des coupures de deux heures maximum pourront avoir lieu entre 8h et 13h, et entre 18h et 20h.

Un certain nombre de secteurs d'activités, identifiés comme prioritaires, ne seront pas concernés (hôpitaux, défense, commissariats et gendarmerie, certaines entreprises). Mais les opérateurs télécoms n'en font pas partie. Le 2 juin 2021, une panne de plusieurs heures chez Orange due à un bug logiciel avait affecté le fonctionnement des numéros d'urgence sur l'ensemble du territoire, empêchant environ 12 000 appels d'être acheminés.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS