Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Echec des négociations à l'OMC sur la baisse des droits de douane des produits de haute technologie

Actus Reuters Les discussions visant à réduire les droits de douane sur des centaines de produits de haute technologie n'ont pas permis d'aboutir à un accord, ont annoncé le 12 décembre des diplomates de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

mis à jour le 15 décembre 2014 à 07H05
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Echec des négociations à l'OMC sur la baisse des droits de douane des produits de haute technologie
Echec des négociations à l'OMC sur la baisse des droits de douane des produits de haute technologie © Pascal Guittet

Les droits de douane sur les produits high-tech ne seront pas réduits pour le moment, ont indiqué le 12 décembre des diplomates de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). "Nous n'avons pas d'accord", a dit un ambassadeur à Reuters. Plusieurs diplomates se sont dit déçus de l'échec d'une réforme dont l'impact économique était estimé par certains à 1 000 milliards de dollars et ils ont ajouté qu'ils prendraient acte de la situation avant de songer à relancer les discussions, peut-être en 2015.

Chine versus Corée du Sud

Mais il sera difficile de surmonter l'impasse qui oppose la Chine et la Corée du Sud sur les écrans à cristaux liquides LCD, principal obstacle à une conclusion des négociations, de l'avis de plusieurs participants. La Corée du Sud, pays du leader mondial des écrans LCD LG Display, souhaite une réduction sensible des droits de douane sur ce type de produits alors que la Chine, soucieuse de promouvoir sa propre industrie, la refuse.

Même si la date-limite du 12 décembre imposée pour les négociations était artificielle, l'ambassadeur américain Michael Punke a déclaré que "la réussite ou l'échec" des discussions se déciderait cette semaine. Son homologue européen Angelos Pangratis a déclaré: "Ce ne sera pas plus facile plus tard (...) C'est maintenant le bon moment".

Avec Reuters

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale