Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[IFA 2019] Photo, gaming, vitesse... Huawei dévoile son nouveau processeur Kirin 990, prêt pour les usages 5G

Huawei a profité de l’IFA 2019 pour présenter son nouveau processeur Kirin 990. Plus puissant et moins énergivore que ces prédécesseurs, il intègre un modem 5G et équipera le Mate 30.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Photo, gaming, vitesse... Huawei dévoile son nouveau processeur Kirin 990, prêt pour les usages 5G
[IFA 2019] Photo, gaming, vitesse... Huawei dévoile son nouveau processeur Kirin 990, prêt pour les usages 5G © Huawei

Malgré les turbulences de ces derniers mois, Huawei n’a pas manqué le rendez-vous de l’IFA. Comme à son habitude, le géant chinois des télécoms a présenté ses nouveautés au salon berlinois, qui se tient jusqu’au 11 septembre. Si plusieurs produits commerciaux ont été annoncés, c’est le nouveau processeur Kirin 990, décrit comme étant "5,8 fois plus rapide que la concurrence", qui a capté l’attention des visiteurs. La puce a été conçue pour répondre à trois problématiques principales : le traitement d’images, l’autonomie, le réseau – avec, entre autres, un modem 5G intégré.

 

10,3 milliards de transistors

Huawei était fier d’annoncer "le premier SoC [System on a Chip, N.D.L.R.] à intégrer à la fois des processeurs et un modem 5G", soit un dispositif représentant quelque 10,3 milliards de transistors au total. Raté pour cette fois ! La veille, son concurrent coréen Samsung a également profité de l’IFA pour mettre en avant un SoC, le Exynos 980… qui est elle aussi équipée d'un modem 5G.

 

Ces deux puces sont aussi toutes deux également compatibles avec la 4G dans le but d’offrir la connectivité la plus complète, que ce soit en termes de rapidité – Kirin 990 permettrait, par exemple, de télécharger une vidéo de 2 Go en moins de trois secondes – ou de couverture réseau. Une version du Kirin uniquement compatible 4G sera également produite.

 

Huawei met en avant le fait que la concurrence (Qualcomm) propose pour l'heure processeur et modem 5G en deux puces distinctes, et que l'espace qu'ils occupent dans un appareil est "perdu". Selon les tests menés par Huawei, Kirin 990 serait 6 % plus performant et moins énergivore de 20 % que le processeur le plus véloce du marché, le Snapdragon 855 de Qualcomm. On note cependant que le prochain SoC de Qualcomm, qui sera dévoilé en fin d'année, intégrera lui aussi son modem 5G sur la même puce.

 

 

Les caractéristiques affichées par le Kirin 990 impressionnent. Gravée en 7 nm contre 8 nm pour celle de Samsung, la puce de Huawei est équipée d’un processeur graphique (GPU) de seize cœurs qui confère de bonnes performances en gaming. En matière de photographie, un NPU (Network Processing Unit) de deux cœurs permet d'accélérer la cadence en matière de photographie. Il permet non seulement de filmer en 4K HDR, mais optimise la retouche d'images fixes et de vidéos grâce à des techniques d'intelligence artificielle. Le Kirin 990 équipera le futur flagship de la marque au lotus, le Mate 30, dont la présentation est prévue pour le 19 septembre à Munich (Allemagne).

 

DES éCOUTEURS SANS FIL à RéDUCTION DE BRUIT

Huawei entend bousculer Apple. Le constructeur chinois a profité de sa keynote de l’IFA 2019 pour annoncer de nouveaux écouteurs sans fil, baptisés FreeBuds 3. Ces derniers sont les premiers du marché à proposer une réduction du bruit ambiant, à hauteur de 15 décibels. Une technologie brevetée par l'entreprise a par ailleurs été imaginée pour que le vent ne s’entende plus lors d’un enregistrement ou d’un appel téléphonique. Dans un tacle à son concurrent américain, Huawei a aussi annoncé une vitesse de charge deux fois plus rapide que celle des AirPods 2.

 

 

Le secret de ces performances est là encore une nouvelle puce. Kirin A1, c’est son nom, devra traduire la volonté de Huawei de connecter un maximum d’objets. Enceinte, serre-tête, collier, montre, lunettes : le géant chinois ne manque pas d’idées et entend développer tout un écosystème qui pourrait, in fine, tourner sous son OS maison Harmony, dévoilé début août 2019. En attendant, les FreeBuds 3 débarqueront en France courant octobre à un tarif encore non-communiqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale