Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'Estonie crée l'e-citoyenneté pour faciliter la vie des étrangers qui ont des contacts réguliers avec le pays

L'Estonie innove. C'est le premier pays à lancer, à partir du mois de décembre 2014, l'e-citoyenneté. Les étrangers qui auront une carte d'e-résident pourront accéder à un ensemble de services en ligne, dont le gouvernement n'a pas encore dévoilé le détail. Ce statut devrait favoriser les échanges des entrepreneurs, salariés et étudiants venus d'ailleurs avec les acteurs locaux. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Estonie crée l'e-citoyenneté pour faciliter la vie des étrangers qui ont des contacts réguliers avec le pays
L'Estonie crée l'e-citoyenneté pour faciliter la vie des étrangers qui ont des contacts réguliers avec le pays © wikimedia commons

A partir du mois de décembre 2014, un nouveau type de statut verra le jour en Estonie : la citoyenneté numérique. Ce projet novateur a été porté par Taavi Kotkas, vice-chancelier chargé des technologies de l’information au ministère de l’Economie. Certains des étrangers qui en feront la demande se verront attribuer une carte d'e-résident estonien, qui ressemblera à une carte d'identité classique, sans photo. Elle leur permettra d'accéder à de multiples services en ligne.

Pour l'instant, la liste de ces services n'a pas encore été entièrement décidée par le ministère de l’Economie et de la Communication et le chancelier d’Etat, en charge du projet. Mais il est certain que ce document ne permettra pas de voter  en ligne aux élections dans le pays, ce droit étant réservé aux citoyens vivant sur le sol estonien.

Faciliter la vie des entrepreneurs

Selon le quotidien Eesti Päevaleht, repris par l'hebdomadaire Courrier International, ce statut d'un nouveau genre facilitera la vie des entrepreneurs, des étudiants ou des salariés étrangers qui travaillent régulièrement avec des acteurs estoniens. L'e-citoyenneté permettra aussi d'acheter des médicaments grâce à une ordonnance numérique dans une pharmacie. Cette identité numérique sera protégée par l'Etat. Pour devenir e-ressortissant, il faudra se rendre au moins une fois dans le pays pour prouver son identité aux autorités locales.

La période de pré-enregistrement, qui permet aux personnes qui en font la demande de recevoir des informations dès que la mise en œuvre du projet aura été décidée, est ouverte sur le site e-estonia.com depuis la fin octobre. 5 600 personnes se sont inscrites le premier jour, dont un tiers d'Américains.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media