Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'iPhone 5 au secours de Sharp

Alors qu'il fait face à de lourdes pertes et qu'il lance un plan social historique, Sharp rompt la loi du silence imposée par Apple et annonce qu'il livrera ses écrans pour l'iPhone 5 dès ce mois d'août. Le lancement du nouvel iPhone pourrait ainsi intervenir dès la rentrée de septembre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Curieuse déclaration que celle de Takashi Okuda, nouveau président de Sharp. "Nos livraisons d'écrans destinés au nouvel iPhone débuteront au mois d'août", a-t-il déclaré jeudi dernier, selon Reuters. Nommé en avril, Takashi Okuda ne respecte donc pas l'habituel silence des sous-traitants d'Apple, qui laissent en général la firme à la pomme communiquer sur ses nouveaux produits.

Une livraison en août laisse présager un lancement de l'iPhone 5 en septembre, comme le laissaient entendre plusieurs rumeurs. Apple doit en effet tenir une conférence exceptionnelle le 12 septembre prochain, où le nouvel iPhone est donc désormais plus qu'attendu.
Les écrans de Sharp seront assemblés par le Taïwanais Hon Hai, plus connu sous le nom de Foxconn, épaulé par Pegatron Technologies.

Rappelons que Hon Hai, principal assembleur des terminaux d'Apple, a pris 10% du capital de Sharp en mars dernier pour environ 800 millions de dollars. Il n'est donc pas étonnant que le groupe taïwanais ait confié à son nouveau partenaire la fabrication de l'écran de l'iPhone 5, dans lequel il a déjà investi massivement. 

Reuters note cependant que Sharp n'est pas le fabricant exclusif de l'écran de l'iPhone 5, dont une partie de la production est aussi confiée à deux autres industriels : LG Display Co Ltd et Japan Display Inc. Mais Sharp devrait avoir la plus grosse part du gâteau.

Un écran 30% plus large que l'iPhone 4S

Takashi Okuda s'est refusé à communiquer le moindre détail technique sur l'écran du nouvel iPhone. Mais selon des sources proches du dossier, citées par Reuters, il s'agirait d'un écran 4 pouces. Apple aurait donc fait le choix d'augmenter sensiblement la taille de l'écran de l'iPhone, aujourd'hui de 3,5 pouces. Il suit ainsi la tendance du leader mondial des fabricants de smartphones, Samsung, sans pour autant le rattraper. L'écran du Galaxy S3, fleuron de la marque, est ainsi de 4,8 pouces.

Sharp affiche des pertes massives et licencie

Takashi Okuda s'est exprimé en marge de l'annonce des mauvais résultats financiers du groupe pour son premier trimestre 2012-2013. Sharp enregistre une perte nette de 138,4 milliards de yens (1,4 milliard d'euros), trois fois plus importante que celle de 49,3 milliards affichée en 2011 sur la même période. Et pour le reste de l'exercice, Sharp a multiplié par huit sa prévision de perte nette, à 250 milliards de yens (2,5 milliards d'euros). Principale raison évoquée : le ralentissement du marché des écrans LCD. 

Conséquence, le groupe nippon va supprimer 5 000 postes dans le monde d'ici mars 2013. Il s'agit de son premier plan social depuis 1950. En France, Sharp emploie environ 300 personnes à son siège social de Villepinte et dans son usine de Soultz en Alsace. Contactés par L'Usine Nouvelle, les représentants du personnel n'ont, pour l'instant, pas été informés d'un plan social touchant l'Hexagone. D'après nos informations, la répartition mondiale des coupes d'effectifs devrait être détaillée à la rentrée de septembre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media