Le vadémécum des opérateurs pour sécuriser l'Internet des Objets

Les opérateurs télécoms du monde entier, au travers de la GSM Association, ont publié des recommandations pour améliorer la sécurité de l'Internet des Objets, depuis les réseaux jusqu'aux objets eux-mêmes.

Partager
Le vadémécum des opérateurs pour sécuriser l'Internet des Objets

La GSM Association (GSMA) a publié le 9 février un ensemble de documents dont l'objectif est d'apporter plus de sécurité à l'Internet des Objets. Son constat est que pratiquement tous les services liés à l'IoT sont construits sur des technologies similaires les unes aux autres, et que les menaces auxquels ils font face et les mesures de protection contre celles-ci sont également très proches.

L'organisme n'a pas pour but de créer de nouveaux standards, mais souhaite recommander l'implémentation de standards et technologies existantes au sein de l'IoT. Ces recommandations s'adressent à tous les niveaux de la chaîne : réseau, service et objet. Elles comprennent entre autres l'usage de la cryptographie, d'APIs, de signatures logicielles, et d'un dispositif de gestion de la fin de vie des appareils.

Leur importance découle du fait que la GSMA regroupe tous les grands opérateurs mondiaux. On peut donc imaginer que ces opérateurs puissent à terme imposer aux constructeurs de respecter certains principes de sécurité, faute de quoi leurs appareils seront exclus des réseaux. Car la confiance des utilisateurs sera déterminante pour le succès de l'Internet des Objets, et derrière les objets, c'est aussi eux qu'il faut protéger.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS