Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les experts en sécurité informatique mettent en garde après l'arrêt des mises à jour de Windows XP

Actus Reuters Microsoft a diffusé le 8 avril la dernière mise à jour de sécurité pour Windows XP et Office 2003, tandis que des experts mettent en garde les utilisateurs de ces produits contre d'éventuelles cyberattaques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Treize ans après le lancement de Windows XP, Microsoft arrête ses mises à jour de sécurité . La dernière a été diffusée le 8 avril. Des spécialistes de la sécurité informatique préconisent ainsi aux propriétaires d'ordinateurs fonctionnant avec ce système d'exploitation lancé en octobre 2001 de les remplacer ou de migrer vers des logiciels plus récents, faute de quoi ils ne seront plus protégés contre les nouvelles failles de sécurité identifiées au delà de la mi-mai.

vague d'attaques en prévision

Le géant du logiciel diffuse chaque deuxième mardi du mois, surnommé le "Patch Tuesday" (Mardi des correctifs), des mises à jour de sécurité pour ces différents produits ainsi que des détails techniques précisant les failles qu'elles corrigent.

Certains experts craignent que des pirates informatiques procèdent à une analyse inversée des données qui seront diffusées lors du prochain "Patch Tuesday", le 13 mai, afin d'identifier les failles qui leur permettront d'attaquer les ordinateurs utilisant Windows XP et Office 2003, qui ne feront plus l'objet de corrections de la part du groupe de Redmond.

Les distributeurs de billets vulnérables ?

Selon des firmes de sécurité informatique, 15 à 25% de l'ensemble du parc mondial de PC fonctionne toujours avec Windows XP. Ce système d'exploitation est aussi largement utilisé dans les distributeurs automatiques de billets et selon NCR, l'un des principaux fabricants de distributeurs, environ un tiers seulement des appareils fonctionnant avec Windows XP ont été mis à jour avec un système lus récent.

Avec Reuters (Jim Finkle, Myriam Rivet, Marc Joanny)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media