Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les ventes des smartphones pliables de Samsung ont décollé en 2021

Les smartphones pliables de Samsung sont un succès ! Le Coréen rapporte des ventes quatre fois plus élevées qu'en 2020 pour cette catégorie de produits. Si elle reste pour le moment une niche de marché, le constructeur anticipe un vrai décollage en 2023.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les ventes des smartphones pliables de Samsung ont décollé en 2021
Les ventes des smartphones pliables de Samsung ont décollé en 2021 © Samsung

Après des débuts en demi-teinte pour les smartphones pliables, pour cause de fragilité et de fonctionnalités limitées, cette nouvelle catégorie d'appareils semble avoir trouvé son public. Le constructeur coréen Samsung rapporte de ses ventes en 2021 ont été quatre fois supérieures par rapport à 2020 pour cette catégorie de produits.

Il n'aura même fallu qu'un mois aux Galaxy Z Flip 3 et Galaxy Z Fold 3 (le premier se plie à l'horizontale, le second à la verticale) pour dépasser les ventes totales de leurs prédécesseurs. A noter que Samsung avait déjà largement dominé ce marché de niche en 2020, avec 87% de parts de marché sur les 2,2 millions de terminaux écoulés d'après le cabinet DSCC.

Un facteur d'attractivité indéniable
Autre information intéressante : ce format innovant a motivé de nombreux consommateurs à changer de marque pour passer chez Samsung, bien plus que la ligne plus classique des Galaxy S ou Note. Samsung évoque 140% plus de nouveaux clients Samsung pour le Z Flip 3 que pour le S21. La preuve qu'investir dans l'innovation matérielle porte réellement ses fruits lorsque l'exécution est à la hauteur de la vision.

Samsung travaille depuis des années sur le sujet, l'idée ayant germée lorsque sa division en charge des écrans Oled est parvenue à en produire qui soient flexibles. Il a d'abord implémenté la technologie dans ses smartphones classiques en arrondissant leurs bords avant de lancer la gamme Z.

Une croissance de 1000% en 2023
Le Coréen voit grand pour ce marché en 2023, prévoyant une multiplication de ses ventes par dix. On compte parmi ses concurrents le P50 Pocket du constructeur chinois Huawei, mais ce dernier reste lourdement handicapé par les sanctions américaines. Microsoft tente une approche similaire mais distincte avec ses Surface Duo, qui possèdent deux écrans au lieu d'un seul. Chers et mal optimisés, ces derniers peinent pour le moment à être pris au sérieux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.