Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Medigate lève 30 millions de dollars pour exporter sa plateforme de sécurisation de l'IoT médical

Levée de fonds Medigate a développé une plateforme de cybersécurité qui surveille le trafic généré par les objets connectés médicaux afin d'avertir les hôpitaux en cas de vulnérabilités informatiques. La jeune pousse new-yorkaise vient de lever 30 millions de dollars pour exporter sa solution en Europe et en Asie. Elle désire également adapter sa plateforme aux appareils utilisés dans le cadre de la télémédecine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Medigate lève 30 millions de dollars pour exporter sa plateforme de sécurisation de l'IoT médical
Medigate lève 30 millions de dollars pour exporter sa plateforme de sécurisation de l'IoT médical © Medigate

La start-up new-yorkaise Medigate, spécialisée dans la sécurité informatique de l'IoT médical, vient de finaliser une levée de fonds de 30 millions de dollars dirigée par la société d'investissement Partech.

Les investisseurs actuels YL Ventures, US Venture Partners, Blumberg Capital et Maor Investments ont également participé à ce tour de table. L'opération, qui s'ajoute à la levée de fonds achevée en 2019, porte le financement total de Medigate à 50 millions de dollars.

Sécuriser les objets connectés médicaux
L'explosion des objets connectés augmente les défis en matière de cybersécurité. D'après le cabinet de conseil Gartner, le nombre d'appareils connectés passera à 25 milliards d'ici 2021. Plus de 40% d'entre eux seront utilisés dans le secteur de la santé.

C'est pour répondre à cette problématique que Medigate a élaboré une plateforme qui localise, gère et identifie automatiquement le trafic généré par les appareils connectés médicaux utilisés par les hôpitaux et leurs patients, comme les systèmes de monitoring ou encore les caméras de surveillance. Son objectif est de détecter les vulnérabilités informatiques. Les données récoltées par ce biais peuvent également servir à améliorer le service fourni par ces objets et à réduire les coûts. Par exemple, la plateforme peut déterminer la fréquence d'utilisation d'un appareil.

Exporter sa plateforme en Europe et en Asie
La jeune pousse va engager ses nouveaux fonds pour élargir la disponibilité de sa solution à un maximum d'établissements de santé américains, européens et asiatiques. Aujourd'hui, Medigate est utilisé par 200 hôpitaux aux Etats-Unis. "Nous voulons vraiment élargir notre gamme de produits et notre vision de la sécurité des soins de santé dans son ensemble", ajoute Jonathan Langer, co-fondateur et CEO de Medigat, interrogé par Forbes.

Une ambition poussée en partie par les nouvelles problématiques liées au Covid-19. Pour éviter les contaminations hospitalières, les patients fragiles ont davantage recours à la télémédecine. Certains se sont équipés d'objets connectés pour être surveiller à distance plutôt que de venir en rendez-vous. Medigate veut optimiser sa plateforme pour qu'elle s'adapte à ces nouveaux usages. "Le Covid-19 va remodeler les soins de santé pour toujours", estime Jonathan Langer. Il sera très intéressant pour nous de tirer parti de ces nouvelles tendances pour avancer."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media