Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

MWC 2013 : pas de grandes annonces mais des surprises à Barcelone

Le Mobile World Congress (MWC) ferme ses portes ce 28 février. En résumé : plus d’usages et de design que de grandes annonces. Quelques exceptions en images avec les nouveaux Nokia, le petit FirefoxOS et le smartphone-liseuse russe de Yota.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

La grande époque où toutes les annonces notables des télécoms se déroulaient au Mobile World Congress semble bel et bien révolue. L’édition 2013 du salon a souffert de présentations de mobiles faites en amont, dès le CES de Las Vegas en janvier. Rien du côté de BlackBerry ou de Microsoft par exemple. Un nouveau Samsung Note a été montré la veille du salon…

Quant aux équipementiers, ils ont renoncé aux présentations de routeurs et autres stations de base, peu glamour face aux mobiles. Résultat, la manifestation fut une sorte de lieu géant de réseautage pour les acteurs du domaine. Elle a beaucoup ressemblé à une exposition de smartphones et tablettes, très difficilement différentiables les uns les autres.

Une exception notable : Nokia

Le finlandais a présenté le 25 février un ensemble de nouveaux terminaux du plus simple au plus sophistiqué, qui décline sa gamme de couleurs : de quoi se différencier clairement au milieu des nombreux smartphones métalliques, noirs ou blancs. Ces mobiles proposent de simplifier les usages préférés de leurs propriétaires, comme celui de se prendre soi-même en photo. Pour appuyer sur cette identité, à l’inverse des Samsung, LG et autres Huawei et ZTE, le Finlandais disposait d’un stand aussi coloré et ludique que ses produits.

FirefoxOS : le buzz surprise

Même les membres de la fondation Mozilla présents sur le salon ont été surpris du bruit autour de leur OS mobile open source. Très simple et semblable à d’autres, il est plutôt destiné aux mobiles simples et aux pays émergents, mais il propose une alternative non propriétaire aux très imposants iOS et Android. Et surtout, il a déjà séduit 18 opérateurs dans le monde parmi lesquels América Móvil (Mexique), China Unicom, Deutsche Telekom, Etisalat (Emirats Arabes Unis), KDDI (Corée), Sprint (ETats-Unis), Telecom Italia, Telefónica (Espagne), etc. Et quatre fabricants de mobiles : Alcatel One Touch, LG, ZTE et Huawei.

Yota : le smartphone liseuse venu du froid

Enfin, l’autre buzz du salon est venue de Russie sous la forme d’un smartphone qui joue aussi les liseuses, quand on le retourne. Vous avez dit usages ? Quoiqu’il en soit, il fallait être très patient pour avoir une chance de voir ce Yota à double usage. Sur un tout petit stand noir et blanc très design, les mobiles étaient présentés dans de sortes de longues larmes verticales. Vous avez dit design ?

Samsung : pour une phablet de plus…

"On peut aussi téléphoner avec. Bien sûr, plutôt avec une oreillette Bluetooth." Le chef de produit Samsung qui présente le Galaxy Note 8 aux journalistes plaisante à peine. Il faut dire qu’il a du mal à convaincre de l’originalité de cette énième phablet (contraction de phone et tablet) du marché, supposé concurrent de l’iPad mini, dont la différence se trouve principalement dans son stylet !

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media