Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Orchard lève 69 millions de dollars pour sa solution de digitalisation de l’achat d’une maison

Levée de fonds Alors que la pandémie de Covid-19 a profondément ralenti les transactions immobilières, la start-up américaine Orchard, qui a mis au point une solution qui prend en charge l’ensemble des étapes liées à la vente et à l’achat d’une maison, boucle un nouveau tour de table.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Orchard lève 69 millions de dollars pour sa solution de digitalisation de l’achat d’une maison
Orchard lève 69 millions de dollars pour sa solution de digitalisation de l’achat d’une maison © Orchard

La start-up Orchard a annoncé avoir bouclé un nouveau cycle de financement de 69 millions de dollars. La levée de fonds, menée par Revolution Growth avec la participation de FirstMark, Navitas, Accomplice et Juxtapose, porte le financement total de la société à 138 millions de dollars.

Créée en septembre 2017 sous le nom de Perch, la start-up a mis au point une solution technologique qui prend en charge l’ensemble des étapes liées à la vente et à l’achat d’une maison. Pour les vendeurs, la plateforme permet de diffuser une annonce et d’organiser des visites virtuelles.

Vision par ordinateur et machine learning
Pour les acheteurs, l’interface propose des recommandations personnalisées. En mars dernier, elle a lancé deux nouvelles fonctionnalités, "Home Match" et "Photo Switch". La première permet d’effectuer une recherche prenant en compte, au-delà des critères classiques (nombre de pièces), d’autres critères comme les équipements de cuisine ou l’architecture d'intérieur. Les résultats sont classés en fonction de leur correspondance avec la liste de souhaits de l'acheteur.

La seconde utilise la vision par ordinateur et l'apprentissage automatique pour numériser des photos intérieures et extérieures d’un bien immobilier et ajouter de manière automatisée des détails à la base de données. Le moteur de recherche effectue des comparaisons visuelles afin d’améliorer la pertinence des recommandations de biens. Les algorithmes définissent le meilleur prix de vente.

La solution gère l’offre de vente jusqu’à sa conclusion. La particularité de la jeune pousse est de gérer pour ses clients vendeurs l’étape parallèle d’acquisition d’un nouveau bien. La solution combine apprentissage automatique, assistance humaine et produits financiers pour proposer le meilleur scénario de vente et d’achat pour le même utilisateur. Appelé "Move First", il consiste pour Orchard à acquérir l'ancienne maison pour une durée de 3 mois afin que le client dispose des fonds pour acheter son nouveau bien.

Selon Orchard, 85% des maisons se vendent dans cette période de 90 jours. Les maisons qui ne trouvent pas d’acquéreurs sont alors acquises définitivement par la start-up en-dessous du prix du marché, avant de faire l’objet de travaux puis d’une remise en vente.

Simplifier le processus d’achat 
Le constat qui a poussé Court Cunningham et Phil DeGisi à se lancer est la volonté de simplifier le processus d’achat d’une maison en réduisant le nombre de documents inhérents à l’achat d’une maison et les facteurs externes pouvant venir complexifier la vente. Pour convaincre, la pépite qui opère au Texas, Colorado, à New York et en Géorgie, mise sur ses conseillers immobiliers, qu’elle rémunère en salaires fixes et avantages sociaux, et non via les commissions sur les ventes réalisées comme c’est habituellement le cas pour les employés des entreprises du secteur aux Etats-Unis.

La start-up profite vraisemblablement de la crise du Covid-19, alors que les consommateurs sont toujours à l’heure actuelle limités dans leurs déplacements. Le secteur de l’immobilier est dans ce cadre poussé à se transformer, en adoptant par exemple des dispositifs de visite virtuelle, parfois en 3D, jusqu’à la signature électronique des contrats immobiliers.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media