Pas de cloud public "souverain" en Europe ?

Le consortium CTA mené par Numergy est retenu par la Commission européenne comme l’un des fournisseurs de référence de cloud public pour 56 entités européennes.

Mais il doit partager le marché avec quatre autres fournisseurs référencés, dont IBM et Microsoft.

Partager
Pas de cloud public
Beau succès pour Numergy. Le consortium CTA, mené par la filiale de SFR, a emporté l’appel d’offre de la Commission européenne pour la fourniture de services de cloud computing. En plus de Numergy, il comprend trois fournisseurs européens d’informatique à la demande: le portugais Portugal Telecom, l’espagnol Gigas et l’italien Enter. Le contrat, signé en novembre 2015, commence tout juste à se traduire par la fourniture de services de traitement, stockage et réseau en ligne aux 56 entités européennes.
Cinq fournisseurs référencés pour le cloud public
Mais le consortium CTA partage le marché avec quatre autres fournisseurs de référence de cloud public: IBM, Atos, BT et Microsoft via le couple d’entreprises de services numériques Accenture et Comparex. Le marché total se monte de 5 à 13,9 millions d’euros sur trois ans.
Numergy récolte ainsi un beau succès en phase avec son positionnement. Créé en 2012 comme l’un des deux pôles du cloud souverain en France aux cotés de Cloudwatt, la société a été rachetée à 100% en 2015 par son principal actionnaire SFR.
Des garanties de sécurité et localisation des données en Europe
La Commission européenne a retenu trois fournisseurs de référence européens, mais, malgré l’aspect sensible du marché, elle n’a pas écarté des fournisseurs non européens puisqu’elle a également choisi les américains IBM et Microsoft. C’est qu’elle estime avoir les garanties suffisantes en termes de sécurité et localisation des données. Comme quoi la notion de cloud souverain invoquée en France pour justifier la création de Numergy et Cloudwatt n’est pas un prérequis dans des domaines sensibles comme les marchés publics.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS