Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Roborace, la course pour véhicules électriques autonomes roulant à 250km/h... à suivre en 2016

Le promoteur de la Formule E, un championnat de monoplaces électriques, annonce le lancement fin 2016 d'une nouvelle épreuve qui verra s'affronter des bolides autonomes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Roborace, la course pour véhicules électriques autonomes roulant à 250km/h... à suivre en 2016
Roborace, la course pour véhicules électriques autonomes roulant à 250km/h... à suivre en 2016 © Formula E

La mobilité électrique autonome accélère. Le promoteur de la Formule E, la compétition de Formule 1 électrique, annonce le lancement courant 2016 d'un nouveau championnat de monoplaces électriques… sans pilotes. Baptisée "Roborace", cette nouvelle série se tiendra en lever de rideau des "e-prix". Les courses d'une heure verront s'affronter 20 bolides identiques côté hardware, mais dont les dix équipes pourront modifier le software.

 

Ce sera donc une bataille de développeurs et de spécialistes en intelligence artificielle plutôt qu'un duel de pilotes. "Chaque équipe sera organisée comme une communauté, sur le principe du crowdsourcing, pour permettre à chacun d'apporter ses compétences en technologie et en logiciel", annoncent les organisateurs.

 

porte ouverte aux constructeurs

Pour mettre en place ce championnat inédit, le promoteur de la Formule E s'est associé au fonds d'investissement russe Kinetik, l'un des principaux investisseurs de la société Yotaphone, qui a inventé un smartphone double face. Ce fonds a également investi dans la start-up britannique Charge, qui développe des solutions innovantes pour prolonger l'autonomie des véhicules électriques, en particulier les camions.

 

Les créateurs de Roborace voient cette initiative comme une plate-forme de promotion de la mobilité électrique pour les constructeurs automobiles. Ceux-ci, déjà impliqués dans la Formule E (comme Audi, DS, Renault), sauteront-ils le pas ? Et quel sera l'accueil réservé par les fans de sport automobile à cette nouvelle discipline ? Réponse à l'automne 2016.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale