Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Sécurité et qualité des données : freins ou opportunités du big data ?

Pour les entreprises européennes les deux principaux défis du big data sont la protection de la vie privée et la qualité des données, selon une étude du cabinet Forrester. Des problèmes qui constituent autant d’opportunités pour les fournisseurs de services dans ce domaine.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Sécurité et qualité des données : freins ou opportunités du big data ?
Sécurité et qualité des données : freins ou opportunités du big data ? © Camelia Boban

Le big data affiche de grandes promesses. Mais il se heurte aussi à de grands défis. Les deux plus importants seraient la protection de la vie privée et la qualité des données. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le cabinet Forrester pour le compte de Xerox auprès de 330 entreprises de plus de 500 salariés dans cinq pays européens : Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Les répondants sont répartis dans trois catégories : 20 % de "datarati"(ceux ayant une démarche mature de big data), 49 % "data explorers" (ceux commençant tout juste à explorer le big data) et 31 % de "data laggards" (ceux vraiment en retard).

Le problème de sécurité des données et de respect de la vie privé arrive en tête des défis à relever avec 37 % des réponses. Il est suivi, pour 34 % des répondants, par celui de la qualité des données. Le manque de compétences en interne est évoqué en troisième position (32 %). Les réponses varient cependant d’un pays à un autre. C’est en Allemagne que les questions de sécurité et de qualité de données semblent les plus sensibles avec respectivement 48 % et 47 % des réponses.

manque de confiance

Une grande majorité des entreprises interrogées (55 %) reconnaît l’incapacité des procédés en place à garantir la qualité des données. Même les "datarati" souffrent de cette insuffisance pour 45 % d’entre eux. La situation semble moins mauvaise au Royaume-Uni et en France, où respectivement 53 % et 48 % des entreprises questionnées estiment disposer de processus de collecte garantissant la qualité des données. Les erreurs liées à la saisie manuelle constituent dans 68 % des cas la cause du problème.

On comprend alors pourquoi seulement 27 % des entreprises interrogées font confiance aux données pour la prise des décisions les plus importantes, alors qu’elles sont 32 % à faire confiance à l’expérience et 33 % à faire confiance à l’instinct.

Pour Forrester, ces deux défis constituent des opportunités pour les fournisseurs de services big data. Cela montre que les entreprises, même les plus mâtures, ont besoin d’être accompagnées dans leur démarche big data pour être rassurées sur la sécurité des données et améliorer les processus de collecte des données. Xerox, qui a commandé l’étude, peut se frotter les mains.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

newsoftpclab
04/05/2015 15h56 - newsoftpclab

Il n'y a guère que les grosses entreprises qui s'intéressent au big data.A part les groupes, les grandes entreprises, personne ne se fie au big data.Quand l'accès au big data sera moins cher et moins fastidieux les plus petites pme-pmi pourront elles aussi un accès pour plus d'information , plus de prévison.Les données du big data sont déjà difficiles à trouver.Pour les extraire il faut au moins avoir un informaticien compétent.A partir des données recueillies il faut les mettre en forme.Après la mise en forme il faut passer à l'interprétation des données.Toutes ces phases sont longues et compliquées pour des sociétés à petit budget.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale