Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Voici Amelia, l'intelligence artificielle capable d'apprendre des erreurs de ses collègues

Après 15 années de recherches, la société informatique IPsoft a dévoilé, le 29 septembre, Amelia, un ordinateur capable d'effectuer certaines tâches utiles dans une entreprise, aussi bien que les salariés. Pour y parvenir, la machine utilise les principes de l'intelligence artificielle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Voici Amelia, l'intelligence artificielle capable d'apprendre des erreurs de ses collègues
Voici Amelia, l'intelligence artificielle capable d'apprendre des erreurs de ses collègues © IPsoft

Amelia. Cette nouvelle salariée est capable d'offrir pêle-mêle à une entreprise ses services pour de l'assistance informatique (service après-vente), mais également de gérer son approvisionnement, de réaliser pour elle des opérations boursières et de donner à ses ingénieurs des avis d'experts pour les aider à avancer dans leurs travaux. Cette super-employée est… un programme informatique d'intelligence artificielle.

Il est développé depuis 15 ans par l'éditeur de logiciel américain IPsoft. Apprentissage automatique, programme de traitement intelligent du langage, système d'analyse et de recherche de documents, raisonnement automatique… Toutes ces technologies ont été combinées pour lui permettre de réaliser les tâches qui lui sont attribuées aussi bien qu'un salarié en chair et en os.

Compréhension globale d'un texte

Amelia a d'ores et déjà été testée dans plusieurs entreprises qui font partie du "Fortune 1000", la liste des 1000 plus grandes sociétés américaines classées en fonction de leur chiffre d'affaires. Pour effectuer les travaux demandés, elle a lu (en quelques secondes) les manuels d'instruction utilisés pour former les salariés.

Comme l'explique la vidéo ci-dessous, elle ne se contente pas d'une compréhension mot à mot : selon l'équipe qui a conçu le programme, elle est capable de remettre les phrases dans leur contexte et d'analyser le sens global d'un texte. Amelia sait aussi observer le travail effectué par ses collègues. Elle apprend de leurs erreurs et des siennes, devenant ainsi de plus en plus performante.

Un apprentissage en continu

Amelia était peu efficace lorsqu'elle a commencé à effectuer des tâches d'assistance informatique, répondant directement aux questions posées par écrit par des clients. Au bout d'un mois, grâce à ses facultés d'apprentissage, elle a été capable de trouver des solutions à 42% des problèmes les plus communs qui lui ont été soumis. Au bout de deux mois, elle répondait correctement à 64% de ces questions.

Pepper, Asimo, Baxter… IPsoft souhaiterait installer Amelia sur des robots humanoïdes pour exploiter leurs fonctions mécaniques et améliorer encore son programme.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media