Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft dévoile Windows 11, son nouveau système d'exploitation

Interface, fonctionnalités, adaptabilité... Microsoft présente la nouvelle version majeure de Windows. Plus esthétique, rapide et sûr, les promesses sont nombreuses mais de quoi est vraiment fait Windows 11 ? Voici notre résumé des principales annonces.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft dévoile Windows 11, son nouveau système d'exploitation
Microsoft dévoile Windows 11, son nouveau système d'exploitation © Windows 11

Microsoft a enfin dévoilé Windows 11. Après plusieurs semaines de spéculations alimentées par des fuites en tout genre, Panos Panay, patron de Windows, est revenu en détail sur le nouveau système d'exploitation à l'occasion d'une conférence qui s'est tenue en ligne ce 24 juin.

Nom, coût, nouveautés graphiques, intégration des applications Android... Même après s'être retrouvé en ligne plus tôt que prévu, le nouveau Windows continue de susciter l'intérêt.

Après 35 années d'existence, le nouveau système d'exploitation de Microsoft portera officiellement le nom de Windows 11. Sa nouvelle interface plus épurée et arrondie, comprend un menu démarrer remis au gout du jour et disponible directement depuis la barre des tâches située au centre de l'écran. Windows 11 comprendra également des modes sombres et clairs mis à jour.

Interface épurée qui mise sur la productivité
Le nouveau système d'exploitation intégrera ce que Microsoft appelle le SnapLayout. Cette fonctionnalité permet de diviser son écran et profiter ainsi de deux à quatre fenêtres d'applications ouvertes simultanément. Cette division d'écran s'adapte à l'appareil utilisé, puisqu'à l'aide du Cloud, Windows 11 permet de naviguer d'un appareil à l'autre sans perdre son travail.
 


Les notifications ne coupent plus la fluidité, grâce à SnapGroups qui garde en mémoire l'agencement des fenêtres pour les rouvrir à l'identique par la suite. Windows 11, présente également les onglets verticaux pour simplifier la navigation et les desktops personnalisables pour différencier par exemple son utilisation professionnelle de son utilisation à la maison.

Enfin, les widgets viennent alimenter l'écran d'accueil pour offrir une meilleure visibilité de son activité et de ses centres d'intérêt. Ils se glissent depuis la gauche de l'écran et peuvent être déployés en plein écran. Les widgets comprennent les éléments classiques comme le fil d'actualités, la météo, etc.

Teams directement intégré à Windows 11
Jusqu'alors très orientée vers le monde professionnel, Teams bénéficie d'une mise à jour pour s'intégrer directement à Windows 11 et toucher un public plus large. Après une année sous le signe des conversations vidéo, Microsoft permet à ses utilisateurs de maintenir le lien "peu importe l’appareil que vous utilisez".

A l'image des dernières annonces FaceTime d'Apple, Team offre désormais la possibilité d’appeler peu importe la plateforme utilisée que ce soit sous "Windows, iOS ou Android", a ainsi détaillé Panos Panay. L'outil sert également de messagerie instantanée à portée de main, accessible directement depuis la barre centrale.

Nouveau Microsoft store avec applications Android
L'une des grosses nouveautés (bien qu'elle aussi dévoilée plus tôt que prévu) reste la refonte de Microsoft Store. La boutique en ligne s'est offert un rajeunissement visuel non négligeable, ressemblant davantage à l'App Store d'Apple et au Play Store de Google.
 

 


De manière plus concrète Windows Store se veut complet et invite les développeurs à y intégrer leurs applications qu'elles soient "en PWA, en Win32 ou en UWP". Pour attirer davantage, les développeurs utilisant leur propre système commercial garderont 100% des recettes, a indiqué Panos Panay. "Nous ne gardons rien" a-t-il déclaré. Cette option sera proposée dès le 28 juillet prochain.
 

L'autre "surprise" du Store est l'intégration des applications Android directement dans Windows 11 en utilisant la technologie Intel Bridge. Les utilisateurs pourront par exemple profiter de TikTok, à télécharger depuis l'Amazon Appstore, partenaire de Windows dans l'opération.

Microsoft 11 repensé sur tablette
Microsoft est également revenu sur la présentation de Windows 11 dans d'autres formats d'appareils. Sur tablette, Microsoft a peaufiné ses cibles tactiles et repères visuels pour permettre de redimensionner et déplacer les fenêtres au gré de ses envies. Avec Windows 11, Microsoft a repensé l'utilisation du stylet en ajoutant des vibrations, recréant la sensation du toucher.

Pour ces appareils sans clavier, Microsoft a présenté son clavier flottant qui propose entre les emojis et autres gifs, la fonctionnalité de dictée qui offre la ponctuation automatique et permet la commande vocale.

Des jeux vidéo chargés plus rapidement
Du côté des jeux vidéo, Windows 11 propose l’Auto HDR qui permet d'améliorer automatiquement la luminosité et les couleurs pour garantir le meilleur visuel possible. Windows 11 embarque également DirectX 12 Ultimate pour des graphismes immersifs en maintenant une fréquence d’affichage élevée. Microsoft promet enfin des temps de chargement plus rapides grâce à la fonction DirectStorage.


Windows 11 supporte l’ensemble des accessoires et périphériques PC. Avec le Xbox Game Pass pour PC et le Xbox Game Pass Ultimate, les utilisateurs auront accès à une centaine jeux contre un abonnement mensuel.

Microsoft affirme que Windows 11 est la version de Windows la plus sûre et la plus rapide à ce jour. Fort d'un partenariat avec Dell, HP, Lenovo, Samsung, Surface, et bien d’autres "la plupart des PC disponibles sur le marché aujourd’hui seront prêts pour Windows 11 et ce, pour une large gamme d’appareils et de prix", a indiqué la société.

Windows 10 n'est pas à enterrer pour autant. Microsoft et les fabricants de PC continueront également à prendre en charge l'ancien système d'exploitation. Les clients qui souhaitent passer de Windows 10 à Windows 11 pourront le faire gratuitement sur les appareils répondant aux spécifications techniques minimales de Microsoft.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.