Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Addison Lee s'allie à Oxbotica pour développer une flotte de robots-taxis

Le spécialiste londonien du transport de personnes Addison Lee s'allie à l'entreprise de robotique Oxbotica afin de déployer des robots-taxis dans les rues de Londres en 2021.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Addison Lee s'allie à Oxbotica pour développer une flotte de robots-taxis
Andy Boland le CEO d'Addison Lee et Graeme Smith le CEO d'Oxbotica ont annoncé leur partenariat afin de proposer un service de robots-taxis en 2021 dans les rues de Londres. © Photography by Peltier

Oxbotica a le vent en poupe à Londres. Après l'épicier en ligne Ocado, c'est au tour d'Addison Lee d'annoncer un partenariat avec l'entreprise de robotique britannique ce 22 octobre 2018. Les deux sociétés vont collaborer sur le développement, le déploiement et la gestion de véhicules autonomes dans les rues de Londres afin d'y proposer un service de robots-taxis à la demande en 2021.

 

Les détails financiers de l'accord ne sont pas précisés par les deux partenaires. Addison Lee explique vouloir profiter de l'aura de sa marque, en laquelle les gens ont confiance, pour se lancer sur ce marché et proposer des courses à un prix abordable aux personnes actuellement non desservies par un service de transport existant.

 

Une stratégie différente de celle d'Uber

Au Royaume-Uni, le marché des véhicules connectés et autonomes est estimé à 28 milliards de livres sterling d'ici 2035, selon une étude de l'institut Transport Systems Catapult. Avec ce partenariat, Addison Lee veut prendre les devants sur ce marché prometteur et ce d'autant plus que la population dans les villes augmente. Addison Lee et Oxbotica vont mettre en commun leurs expertises, technologies, et expériences sur le terrain pour explorer les différents services qu'ils pourront fournir avec des véhicules autonomes. Les deux partenaires explorent les services avec une navette desservant des sociétés, aéroports ou campus.

 

Les deux partenaires travaillent aussi à l'élaboration d'une cartographie 3D de plus de 400 000 kilomètres de routes afin que les véhicules autonomes puissent circuler sur ces chemins. Si Addison Lee précise vouloir faire ses débuts à Londres avec ses robots-taxis, l'entreprise annonce déjà vouloir exporter son service à New York puis dans d'autres villes à travers le monde.

 

Le spécialise londonien du transport de personnes prend le contre-pied de la stratégie pour laquelle a opté son concurrent américain Uber. Ce dernier a décidé de développé lui-même son véhicule autonome, au risque de dépenser des sommes considérables pour parvenir à ses fins.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale