Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Après Audi, la start-up Holoride et son expérience VR séduisent Ford

Ford, Universal et Holoride – une start-up spécialisée dans la réalité virtuelle en voiture – ont noué un partenariat pour proposer une expérience immersive dans le film "La Fiancée de Frankenstein". Ce voyage virtuel­­ s'appuie sur les mouvements de la voiture Ford Explorer 2020 afin de réduire le mal des transports. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Après Audi, la start-up Holoride et son expérience VR séduisent Ford
Cette démonstration aura lieu sur les routes publiques. © Ford

Holoride, spécialisé dans la VR en voiture, a noué un partenariat avec le constructeur Ford et Universal pour une expérience particulière. A partir du 14 octobre 2019, des voitures Ford Explorer 2020 seront équipées de casques de réalité virtuelle, conçus par la start-up allemande.

 

L'expérience immersive se déroule autour du film de 1935 "La Fiancée de Frankenstein" qui fait partie de la franchise Universal Monsters. Cette démonstration se déploie autour du Universal CityWalk d'Hollywood (Californie) sur des routes publiques et non pas sur un circuit privé.

 

Une adaptation aux données récoltées en temps réel

Cette expérience VR a une particularité. Elle s'adapte en temps réel aux mouvements du véhicule et à la durée du trajet grâce aux données collectées par ses capteurs. L'objectif est de lutter contre le "motion sickness", soit la sensation de nausées parfois induite par la VR comparable à un mal des transports. Chaque virage, accélération ou ralentissement est exploité pour enrichir l'expérience de l'utilisateur plutôt que la rendre désagréable.

 

Concrètement, les passagers sont installés sur la banquette arrière du véhicule. Une fois la Ford Explorer 2020 en route, ils rencontreront des monstres virtuels et des obstacles accompagnés d'effets sonores liés au mouvement du véhicule pendant un trajet de 5 à 10 minutes. 

 

Récolter le maximum d'avis

Ce voyage est ouvert au grand public, sans avoir besoin de s'inscrire au préalable. Cette spécificité permettra de recueillir l'avis d'un maximum d'utilisateurs pour, si besoin, améliorer le dispositif. Le but pour le constructeur automobile est également de "mettre en valeur les promesses du véhicule connecté", a commenté Brett Wheatley, vice-président du marketing de la mobilité et de la croissance chez Ford.

 

La VR pour lutter contre le mal des transports

Cette expérience marque la première offre au grand public d'Holoride, spin-off d'Audi, après ses premiers pas au CES en janvier 2019. Avec ce nouveau partenaire, Holoride veut montrer que sa technologie est transposable à différents véhicules. 

 

Cette jeune pousse a pour ambition de lutter contre l'ennui en voiture sans que le visionnage d'une vidéo ne rende le passager malade. Utiliser la VR pour combattre le mal des transports demande tout de même d'intégrer les paramètres de la conduite dans l'expérience (position dans le véhicule, changement de direction, accélération…). Conséquence de quoi, il est indispensable de savoir où le véhicule se situe, de connaître l'état du trafic, mais surtout d'avoir réalisé une carte 3D de la zone de circulation.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale