Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Atos s'offre l'américain Syntel pour 3,4 milliards de dollars

Atos a annoncé dimanche 22 juillet 2018 l'acquisition de l'américain Syntel pour 3,4 milliards de dollars.Ce dernier vient renforcer la division Business et Platform Solutions du spécialiste français de la transformation numérique, ainsi que sa présence en Amérique du Nord.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Atos s'offre l'américain Syntel pour 3,4 milliards de dollars
Thierry Breton, le PDG d'Atos parle d'une "une étape-clé dans la transformation de la division Business & Platform Solutions" de son groupe. © Guittet Pascal

Atos, spécialiste français de la transformation numérique, annonce dimanche 22 juillet 2018 le rachat de l'américain Syntel pour 3,4 milliards de dollars. Cette annonce intervient après celle du rachat de Six Payment par la filiale d'Atos Wordline pour 2,3 milliards d'euros et l'échec du rachat de Gemalto en décembre 2017. La finalisation de l'opération d'acquisition de Syntel est prévue avant la fin de l'année 2018. Grâce à cette acquisition Atos renforce sa présence en Amérique du Nord, élargit son portefeuille de clients et accélère la transformation digitale de ses clients dans le monde.

 

Atos renforce sa présence en Amérique du Nord

Syntel, c'est 924 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2017 dont 89% en Amérique du Nord pour une marge opérationnelle de 25%. Une telle marge opérationnelle est notamment rendue possible en raison de son processus d'industrialisation performant et de ses campus en Inde.

Si l'entreprise est très présente en Amérique du Nord, la société dispose de 23 000 employés répartis dans 30 pays dont plus de 18 000 basés en Inde. Et tous vont rejoindre les rangs d'Atos qui renforce sa division Business et Platform Solutions (B&PS) en y ajoutant des services digitaux dans des secteurs aussi divers et variés que la banque, les services financiers, la santé, la distribution, la logistique, l'industrie et l'assurance.


Atos renforce sa division Business & Platform Solutions

L'Américain renforce "de manière significative au niveau mondial la division B&PS d'Atos avec sa plate-forme de production de premier plan qui génère une profitabilité opérationnelle parmi les plus élevées du secteur", explique le spécialiste français de la transformation numérique. Surtout que les deux sociétés sont complémentaires que ce soit en termes d'activités, de clients ou d'implantations géographiques.

Syntel apporte des solutions "dans les domaines du cloud, des réseaux sociaux, du mobile, de l'analyse de données, de l'Internet des Objets, et de l'automatisation", liste Atos dans un communiqué. Cette acquisition est "une étape-clé dans la transformation de notre division B&PS qui grâce à une offre enrichie de services digitaux, renforce considérablement son profil de croissance, sa rentabilité, sa plate-forme en Inde et ses synergies de coûts et de revenus", abonde Thierry Breton, le PDG d'Atos, dans un communiqué.

 

D'importantes synergies

Atos espère créer "de multiples opportunités de synergies commerciales sur les bases de clients européens et américains des deux sociétés" pour un montant atteignant 250 millions de dollars d'ici fin 2021, dont la moitié d'ici fin 2020. Mais ce n'est pas tout. Le Français souhaite aussi optimiser les achats et l'immobilier grâce à des économies d'échelle et atteindre des synergies de coûts de l'ordre de 120 millions de dollars d'ici fin 2021.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale