Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Aviation du futur] Airbus lance les essais en vol d'une cabine connectée

Airbus a annoncé mercredi 11 septembre 2019 lancer les essais en vol d’une cabine connectée à bord d’un A350-900. Si elle se révèle concluante, l’offre pourrait être proposée aux compagnies aériennes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Airbus lance les essais en vol d'une cabine connectée
[Aviation du futur] Airbus lance les essais en vol d'une cabine connectée © Airbus

Airbus passe la seconde sur le volet de la transformation numérique. L’avionneur a annoncé mercredi 11 septembre 2019 qu’il entend recourir à l’IoT dans le cadre de sa nouvelle approche stratégique centrée sur le client. Si des essais au sol d’une cabine entièrement connectée avaient déjà eu lieu par le passé, l’entreprise se targue d’être devenue "le premier constructeur" à en embarquer une lors d’un vol. Cette série d’innovations, pour laquelle l’entreprise a été auréolée d’un prix l’an dernier lors du salon APEX Expo de Los Angeles (Californie), a été intégrée au sein du Flight Lab, un A350-900 adapté.

 

DE NOUVEAUX REVENUS POUR LES COMPAGNIES

Les premières cabines équipées bénéficient de prototypes connectés avec les sièges iSeat, conçus par la marque Recaro, ainsi qu’une cuisine de bord mise au point par Gategroup. L’ensemble de l’appareil peut également être monitoré à l’aide d’un système fonctionnant avec une télécommande sans fil. De nombreux écrans OLED sont, par ailleurs, largement déployés dans la cabine. Airbus a développé en interne une "colonne vertébrale pour l’IoT", une plateforme pour rassembler toutes ces innovations développée à partir de logiciels libres de droit. Celle-ci exploitera les données passagers disponibles.

 

De quoi permettre aux compagnies aériennes de proposer une expérience encore plus personnalisée… et, donc, à la fois de fidéliser leurs clients et d'augmenter leurs revenus. Au travers d’un suivi en temps réel, le personnel navigant commercial (PNC) pourra par ailleurs proposer davantage de services en supplément – commande de repas à distance, réservation d’un coffre à bagage, configuration des sièges, personnalisation des contenus vidéo sur le système d’infotainment en vol, etc. La maintenance prédictive de l’appareil bénéficiera aussi de cette ultra-connectivité, comme l’ensemble des critères jouant sur l’efficacité opérationnelle. Airbus entend améliorer le système jusqu’à la fin 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale