Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Cette appli de réalité augmentée permet de laisser des messages secrets en pleine rue

En cliquant sur une carte il est désormais possible de laisser un message géolocalisé à destination d'une personne. Celle-ci doit ensuite aller chercher le contenu de ce message via une technologie de réalité virtuelle à l'endroit indiqué. C'est le principe de l'application Traces, lancée le 3 août sur l'App Store.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Cette appli de réalité augmentée permet de laisser des messages secrets en pleine rue
Cette appli de réalité augmentée permet de laisser des messages secrets en pleine rue © Ripple Inc.

Traces est une nouvelle application de messagerie apparue sur l'App Store le 3 août. Elle permet de laisser des messages virtuels à un endroit donné dans le monde réel (grâce aux coordonnées GPS), que le destinataire va devoir récupérer grâce à une technologie de réalité augmentée, en se rendant au lieu spécifié et en utilisant la caméra de son smartphone. Le message apparait sur son écran sous la forme d'une goutte d'eau qu'il faut faire éclater en la ciblant avec son téléphone.

Pour laisser une "trace", l'expéditeur n'a qu'à sélectionner l'un de ses contacts et le lieu désiré sur une carte. Il choisit ensuite pour combien de temps il veut laisser le message accessible puis indique le contenu qu'il souhaite partager : texte, musique, images, vidéo, tickets pour des évènements, chèques cadeaux... Le destinataire reçoit alors une notification sur son téléphone indiquant sur une carte le lieu où il trouvera l'empreinte digitale laissée à son intention ainsi que le nom de son expéditeur.

Une manière de redonner un contexte physique aux contenus numériques, et de réinventer les chasses aux trésors.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

eboiro
06/08/2014 10h29 - eboiro

Idée sympa pour s'amuser et eventuellement devenir très utile, dont les publicistes devraient (hélas) vite s'emparer ... et encombrer encore un peu plus nos smartphone

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media