Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Diota lève 7 millions d'euros pour conquérir le marché européen de l'industrie 4.0

Levée de fonds La PME française Diota vient de lever 7 millions d'euros pour accélérer son développement européen. Elle cherche à s'imposer sur les marchés de la réalité augmentée et de la perception robotique, deux segments clé de l'industrie 4.0.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Diota lève 7 millions d'euros pour conquérir le marché européen de l'industrie 4.0
Diota lève 7 millions d'euros pour conquérir le marché européen de l'industrie 4.0

La PME française Diota, spécialiste de la réalité augmentée et de la vision par ordinateur pour l'industrie, a annoncé le 29 janvier un financement de 7 millions d'euros. Sur cette somme, 5 millions ont été apportés par CM-CIC Innovation et par trois investisseurs historiques de l'entreprise : Safran Corporate Ventures, Supernova Invest et Calao Finance. Les deux millions restants proviennent de Bpifrance et "d'autres dispositifs de soutien aux acteurs de l'industrie 4.0", d'après Diota.

 

Une stratégie d'expansion européenne

Ces fonds vont principalement servir à poursuivre l'expansion européenne de Diota, qui a débuté en 2017 avec l'ouverture d'une filiale en Allemagne. L'entreprise compte créer deux bureaux supplémentaires en Europe et étendre son réseau de vente indirecte. L'enjeu pour la PME est de parvenir à capitaliser sur la vague de transformation numérique qui va toucher tous les acteurs de l'industrie dans les prochaines années.

 

Diota compte parmi ses clients Dassault Aviation, Air France Industries, Naval Group, Renault, la SNCF, Airbus, PSA, ABB, Air Liquide, Bouygues Construction, et plusieurs entités du groupe Safran. L'entreprise a débuté sur le marché avec plusieurs offres de réalité augmentée pour l'industrie (sur tablette, lunettes connectées, casque HoloLens ou par projection), mais s'est tournée en 2018 vers la perception pour robots industriels. Elle commerciale une offre d'inspection robotisée sans programmation qui se base sur les mêmes technologies de vision par ordinateur que sa solution de réalité augmentée.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media