Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

HTC annonce la Vive XR Suite, une collection d'applications collaboratives en réalité virtuelle

La crise du Covid-19 a provoqué une explosion de la demande en applications de collaboration à distance. HTC tente de tirer son épingle du jeu sur le segment de niche de la réalité virtuelle. Il annonce une suite de cinq applications immersives, mais qui sont en réalité des produits de développeurs tiers, simplement réunis sous une appellation commune.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

HTC annonce la Vive XR Suite, une collection d'applications collaboratives en réalité virtuelle
HTC annonce la Vive XR Suite, une collection d'applications collaboratives en réalité virtuelle © HTC

HTC essaie de constituer une offre cohérente de services de réalité virtuelle pour répondre aux besoins des professionnels et particuliers dans un monde où la distanciation sociale est la norme. L'entreprise taïwanaise a dévoilé le 15 juin la Vive XR Suite, un ensemble de cinq applications VR accessibles via un compte unique et chacune spécialisée dans un domaine spécifique. Elles se nomment Vive Sync, Vive Campus, Vive Sessions, Vive Social et Vive Museum.

Des applications tierces "rebrandées"

Dans les faits, seule une de ses applications, Vive Sync, qui permet de faire des réunions virtuelles, est développée en interne par HTC. Les autres sont le fruit de développeurs tiers provenant de son écosystème de partenaires. Vive Campus est en fait VirBELA, une application cloud développée par eXp World Technologies qui permet de créer un espace public partagé pour y tenir des conférences ou donner des cours. Vive Sessions est Engage, un logiciel développé par Immersive VR Education. Vive Social est réellement VRChat, une expérience massivement multijoueur hautement personnalisable. Et Vive Museum donne accès au Museum of Other Realities.

Cette suite logicielle sera officiellement lancée au troisième trimestre 2020 en Chine, puis dans le reste du monde d'ici à la fin de l'année. Elle sera compatible avec les casques de l'écosystème Vive Wave, mais fonctionnera aussi avec un simple PC ou smartphone, sans casque VR, pour les utilisateurs en étant dépourvu. HTC s'est associé à Baidu et HP pour la distribuer au plus grand nombre. Une version gratuite sera disponible mais il faudra pour en tirer pleinement parti passer par un abonnement "entreprise" qui sera a priori assez coûteux.

un intérêt limité

Si l'initiative est louable sur le papier, elle laisse perplexe dans les faits. A l'exception de Vive Sync, toutes ces applications sont accessibles hors de l'écosystème HTC, et la Vive XR Suite n'est donc pas essentielle pour y avoir accès. Cela mis à part, on note aussi que leurs cas d'usage sont assez redondants. Engage et VirBELA peuvent tous les deux être utilisés pour donner des cours en ligne, et ils sont aussi tout à fait adaptés à la conduite de meetings. Difficile d'imaginer qu'une entreprise ait besoin de trois applications pour faire la même chose. Enfin, VRChat et le Museum of Other Realities font un peu tâche dans le lot, car elles sont clairement destinées au grand public là où les trois solutions précédentes sont réservées aux entreprises.

Le marché de la collaboration à distance en réalité virtuelle a un vrai potentiel, mais il est probablement encore trop tôt aujourd'hui pour qu'une solution de ce type s'impose à grande échelle dans les entreprises. Difficile de voir pour le moment comment la stratégie d'HTC, consistant à regrouper plusieurs produits disparates sous une même appellation, pourrait lui donner de l'avance dans ce domaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media