Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'excentrique créateur de l'antivirus Mc Afee veut la place de Barack Obama

Vu ailleurs Lui aussi se voit en "président protecteur", mais à sa manière. Le fondateur de l'entreprise d'antivirus Mc Afee se présente à la présidentielle américaine, sous les couleurs d'un nouveau parti.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'excentrique créateur de l'antivirus Mc Afee veut la place de Barack Obama
L'excentrique créateur de l'antivirus Mc Afee veut la place de Barack Obama © capture vidéo Youtube

A côté de lui, même Donald Trump aura l'air d'un candidat normal. John Mc Afee, le fantasque fondateur de l'entreprise d'antivirus américaine éponyme,se présente à la présidentielle américaine. Pas sous l'étiquette républicaine, comme Donald Trump, ou démocrate, que brigue l'activiste du Net et universitaire Lawrence Lessig. Mais sous la bannière d'une toute nouvelle formation, le "Cyber Party", qui trancherait radicalement avec les pratiques des deux camps majoritaires aux Etats-Unis à en croire les promesses de l'excentrique ancien chef d'entreprise.

 

John Mc Afee a laissé planer le suspense quelques heures autour de sa probable candidature. Il disait s'être mis en quête d'un autre candidat "plus malin et charismatique qui lui", expliquait-t-il à Wired. Il n'a semble-t-il pas trouvé meilleur porte-voix que lui-même. Son site de campagne a été mis en ligne et sa vidéo de candidature publiée.

 

 

contre "l'ignorance" des dirigeants en matière technologique

 

Quel projet veut défendre l'informaticien de 70 ans ? Il dit avoir été alerté par les récents piratages de grandes agences américaines et vouloir dénoncer "l'ignorance des dirigeants sur toutes les technologies fondamentales qui sous-tendent nos vies aujourd'hui : les cyber-sciences, les smartphones, les équipements militaires, les communications", explique-t-il à Wired. L'ancien patron ne comprend pas que de grandes entreprises américaines puissent laisser discrétement des portes ouvertes sur leurs systèmes qui permettraient aux gouvernements de récolter des informations sur leurs utilisateurs. "Ce serait ouvrir la porte aux pirates pour qu'ils se servent plus facilement", dénonce-t-il. Mc Afee se veut ainsi le gardien de la vie privée et des libertés individuelles des Américains.

 

Passé chargé

 

Mc Afee dans la course, il ne pourra pas esquiver les questions sur son passé judiciaire chargé, la vie des postulants étant passée au peigne fin par les médias américains. Il est notamment apparu aux côtés de prostituées en train de consommer de la drogue dans une vidéo "humoristique" publiée en 2013 où il expliquait... comment désinstaller le logiciel Mc Afee, compagnie avec laquelle il avait coupé les ponts auparavant.

 

Ce professeur de yoga, compositeur de piano à ses heures perdues, avait été par ailleurs entendu dans deux affaires, l'une liée à un trafic d'armes et de drogue, l'autre à un meurtre, au Belize. Son séjour au Guatemala en 2012 avait également été mouvementé puisque l'homme avait été arrêté, hospitalisé puis expulsé vers les Etats-Unis. C'est donc un nouveau candidat au profil atypique qui rejoint la course à l'élection présidentielle américaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale