Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[La Vigie n°2 avec Artefact] Naissance de Ctrl + Alt + Suppr, rencontre de l'IA et des salles de vente, et si c'était pas mieux avant...

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Tribune A la croisée de la tech et de la créa, La Vigie propose tous les quinze jours aux lecteurs d'Usine Ditigale une sélection effectuée par l'agence Artefact. Cette semaine, l'étrange croise le génial, sans oublier les informations improbables qui font le charme d'Internet. Si vous ne savez pas encore comment est né Ctrl + Alt + Suppr, cette vigie vous révèle son histoire... 

[La Vigie n°2 avec Artefact] Naissance de Ctrl + Alt + Suppr, rencontre de l'IA et des salles de vente, et si c'était pas mieux avant...
[La Vigie n°2 avec Artefact] Naissance de Ctrl + Alt + Suppr, rencontre de l'IA et des salles de vente, et si c'était pas mieux avant... © Capture YouTube

Cette semaine dans la Vigie : l’Histoire revisitée un smartphone à la main, un coup de marteau fondateur, les origines d’un raccourci clavier mythique et d’étonnantes recommandations Netflix.

 

Technophilie vs. Neo-luddisme

Alors qu’une certaine défiance envers la technologie se fait jour (incarnée entre autres par le mouvement néo-luddite), l’opérateur britannique Three apporte un contrepied astucieux en posant une question simple : la vie était-elle vraiment meilleure avant les smartphones ? Le film, qui imagine les fins alternatives qu’auraient pu connaître certains épisodes historiques si les protagonistes avaient eu un téléphone à disposition, est servi par une exécution créative exemplaire.

 

 

 

 

A(I)djugé vendu

La première vente aux enchères d’une œuvre d’art créée par une intelligence artificielle a dépassé toutes les espérances. Estimé à 10000$, ce Portrait d’Edmond Belamy – créé par le collectif français Obvious grâce au machine learning – a été adjugé à 432 500$. Une entrée en trombe de cet "art artificiel" dans le monde exigeant des grandes maisons de vente.

 

Ctrl + Alt + Del

La chaîne YouTube Great Big Story revient sur l’histoire d’une combinaison de touches indissociable des débuts de l’informatique personnel : Ctrl + Alt + Del. Nous sommes en 1980, et l’ingénieur américain David Bradley fait partie de l’équipe qui travaille sur l’IBM PC. Pour ne plus avoir à débrancher l’ordinateur à chaque bug, notre ingénieux informaticien a créé cette séquence qui permet de redémarrer la machine en quelques secondes. Longtemps anecdotique, ce raccourci deviendra dans les années 2000 une référence culturelle universelle.

 

 

 

 

 

Les goûts et les couleurs

Netflix est connu po

ur avoir investi de longue date dans une connaissance client millimétrée : segmentation de ses abonnés en micro-groupes d’intérêt, automatisation et personnalisation à l’extrême des « vignettes » illustrant les films, tout y passe. Sauf que récemment, une utilisatrice a remarqué que de nombreuses vignettes surreprésentaient pour elle la présence au casting d’acteurs noirs pourtant peu visibles dans le film. Grossière manipulation de la plateforme ou choix indépendant de l’algorithme ? Un incident qui met en lumière les conséquences de l’opacité de certains choix quand ils sont le fruit de l’intelligence artificielle.
 

En Bonus 

Le site whopaid99cents vous propose de payer 99 centimes pour voir… qui d’autre a payé 99 centimes. La beauté d’Internet. Vous vous lancez ?

 

Paul Grunelius (@PaulGrunelius),  Senior Strategic Planner, Artefact

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale