Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste de la réunion immersive Spatial lève 14 millions de dollars

Levée de fonds La start-up américaine Spatial, spécialiste de la réunion immersive, boucle une levée de fonds de 14 millions de dollars. Cette opération va lui permettre de développer les fonctionnalités et l'interopérabilité de son application de travail collaboratif en réalité augmentée. La jeune pousse souhaite également ouvrir sa plate-forme à d'autres entreprises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste de la réunion immersive Spatial lève 14 millions de dollars
Le spécialiste de la réunion immersive Spatial lève 14 millions de dollars © Spatial

La start-up newyorkaise Spatial a annoncé, le 29 janvier 2020, une levée de fonds de 14 millions de dollars. Son objectif est de développer les fonctionnalités et l'interopérabilité de son application de travail collaboratif en réalité augmentée. La jeune pousse réfléchit également à ouvrir sa plate-forme à d'autres entreprises pour leur permettre de créer des applications utilisant son framework, ses avatars et ses services. En 2019, Spatial a annoncé sa première vague de clients dont Mattel, Purina (groupe Nestlé) et BNP Paribas.

 

Le tour de table a été mené pat WhiteStar Capital, iNovia, Kakao Ventures, le cofondateur d'Instragam Mike Krieger et le fondateur de Zynga Mark Pincus. Le financement total de la jeune pousse s'élève désormais à 22 millions de dollars en ajoutant les 8 millions levés en octobre 2018. "La solution de réalité mixte de Spatial sera un élément clé de l'avenir du travail", a déclaré le cofondateur d'Instagram.

 

Transformer une pièce en espace de travail immersif

L'application développée par Spatial permet de transformer n'importe quel environnement en espace de travail immersif dans lequel plusieurs utilisateurs peuvent travailler ensemble, même lorsqu'ils sont à distance. L'outil a été conçu pour être utilisé avec des casques de réalité augmentée, comme Microsoft HoloLens ou Magic Leap One. Mais sa force est de fonctionner également avec les casques de réalité virtuelle (Oculus Quest) et les appareils plus classiques : ordinateur, tablette ou smartphone.

 

Les participants à la réunion apparaissent sous forme d'avatars, tandis que les utilisateurs non-immersifs se connectent sous forme d'appel vidéo. Ils peuvent partager tout type de fichier (post-it, texte, page web, modèle 3D…) en les affichant sur un mur virtuel. Cette technologie, et ce cas d'usage immersif de manière général, à le potentiel de sublimer les classiques vidéoconférences d'entreprises.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media