Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste des solutions e-commerce Shopify rejoint l'association Libra

Plus connue pour les désistements que les ralliements jusqu'à maintenant, Libra a réussi à séduire Shopify, une plate-forme de création et gestion de sites marchands. L'entreprise canadienne a annoncé rejoindre l'association de Facebook le 21 février. Elle sera pour elle un allié de poids, tant son projet de cryptomonnaie reste sujet à controverses.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste des solutions e-commerce Shopify rejoint l'association Libra
Le spécialiste des solutions e-commerce Shopify rejoint l'association Libra © Shopify

C’est un soutien de taille qui s’ajoute à la liste des membres de l’association Libra. La plate-forme canadienne Shopify, spécialiste des solutions pour e-commerçants, a annoncé vendredi 21 février rejoindre la vingtaine de sociétés adhérentes de l’association Libra. Cette association, fondée par Facebook en 2019, porte un projet de cryptomonnaie dont la sortie est prévue pour cette année. "Notre mission est d'améliorer le commerce pour tous et pour cela, nous réfléchissons beaucoup à la façon de le faire dans les régions du monde où l'argent et les services bancaires pourraient être bien plus développés. C’est pourquoi nous avons décidé de devenir membre de la Libra Association", explique Shopify dans un communiqué.

 

Rassurer sur la confidentialité des données

Shopify, qui qualifie son adhésion d’"étape", est un allié dont l'arrivée se produit dans un contexte de désistements successifs : Visa, Mastercard, PayPal, Stripe, Ebay, Booking, Mercado Pago et plus récemment Vodafone ont annoncé leur départ de l'association. Une liste qui compte donc de très nombreux acteurs liés au paiement – e-commerce et services – et qui rend l’arrivée de Shopify, l'un des leaders de son secteur, très pertinente pour la monnaie numérique imaginée par Facebook.

 

Elle précise d’ailleurs son rôle : "en tant que membre de la Libra Association, nous travaillerons collectivement pour construire un réseau de paiement qui facilite l'accès à l’argent et qui soutienne les commerçants et les consommateurs du monde entier". Et pour rassurer les inquiétudes récurrentes des institutions régulatrices, elle ajoute : "notre mission a toujours été d'accompagner le parcours de plus d'un million de commerçants sur notre plate-forme. Cela signifie [...] de garantir la sécurité et la confidentialité des données clients de nos marchands".

 

Plus d’un million de clients dans 175 pays

Lors de l’annonce de son lancement, Libra avait insisté sur le transfert de devises et les fonctionnalités e-commerce dans une dimension d’inclusion financière. Un parti-pris qui semble cohérent avec la vision de la société canadienne. Lancée en 2006 par Tobias Lütke, Daniel Weinand et Scott Lake, cette société basée à Ottawa a mis au point un ensemble d’outils à destination des professionnels qui souhaitent démarrer, développer et gérer des entreprises de commerce au détail. Particularité de Shopify : des milliers de modules omnicanaux SaaS peu coûteux, qui s’adressent notamment aux petites entreprises, et qui ont fini par pousser les éditeurs de solutions open source dans leurs retranchements.

 

La société revendique plus d’un million d'entreprises dans plus de 175 pays et prévoit pour 2020 un chiffre d’affaires compris entre 2,13 et 2,16 milliards de dollars. Reste à savoir si Libra, dont le lancement ne cesse d'être repoussé face à une levée de boucliers de toutes parts, sera bien opérationnelle en 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media