Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les géants du numérique tisseraient-ils un Internet bis ? 

Le Wall Street Journal raconte comment, pour déployer leurs services gros consommateurs de bande passante, les géants du Web et du cloud investissent directement dans les réseaux très haut débit. De quoi inquiéter les opérateurs télécoms, mais aussi les internautes.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les géants du numérique tisseraient-ils un Internet bis ?
Les géants du numérique tisseraient-ils un Internet bis ?  © C.C. - Flickr - Twistiti

Déploiements de fibre optique, installation de câbles sous-marins, utilisation de fibre noire… Le Wall Street Journal dresse un tableau récapitulatif des investissements de Google, Facebook, Amazon et Microsoft dans les réseaux cette année. Et en tire une conclusion inquiétante au moins pour les opérateurs télécoms, au pire pour chaque internaute. Les géants de la high-tech sont en passe de bâtir leur propre infrastructure pour Internet.

Le quotidien américain rappelle ainsi que Google contrôlerait environ 160 000 km de fibre optique dans monde. Bien plus que son réseau de Kansas City, partie émergée de l’iceberg. Facebook passe, lui, depuis juin par de la fibre noire en Europe, des réseaux de fibre optique déployés mais non utilisés. Les deux géants ont aussi investi cet été dans des liaisons sous-marines en Asie. Amazon et Microsoft, eux, investissent dans de l’infrastructure qui permet de développer leurs clouds. Un moyen de connecter leurs datacenters installés dans des zones éloignées où l’énergie est moins chère. Les deux grands déploient leur propre réseau de fibre. Microsoft réserve par ailleurs de la bande passante trans-pacifique et Amazon va concevoir ses propres équipements réseau…

Déployer sans attendre les opérateurs télécoms

On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Las d’attendre que les opérateurs investissent pour faire passer le contenu de plus en plus lourd que les internautes consomment à travers leurs services, les géants du Net, cloud compris, bâtissent donc leur propre réseau. Première conséquence de ces mouvements, justement : les opérateurs télécoms qui avaient déjà peur de se transformer en opérateurs de tuyaux pour les géants du Web, pourraient se retrouver réduits à l’état de tireurs de câbles…  Certes, il reste un peu de marge avant que cette situation se concrétise. Mais on connait la capacité d’un Google et de ses comparses, à accélérer les mouvements de l’industrie.  

Le quotidien américain souligne enfin que les révélations sur le scandale Prism donnent un tout nouvel éclairage sur ces grandes manœuvres des géants de la high-tech. Même si ces déploiements de réseau servent d’abord des objectifs économiques, "la propriété de la fibre pourrait donner à ces entreprises une possibilité de mieux identifier de futures intrusions."

Emmanuelle Delsol

Le marché mondial de la high-tech de nouveau en hausse en 2014 selon Gartner

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale