Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les mobiles ont fait bondir de 37% le chiffre d’affaires de Huawei en 2015

Porté par le boom de ses mobiles, l’équipementier télécoms chinois Huawei booste son chiffre d’affaires de 37% en 2015. Les revenus de ses produits grand public comme les smartphones ont explosé de 73%.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les mobiles ont fait bondir de 37% le chiffre d’affaires de Huawei en 2015
La dernière génération de smartphone haut de gamme de Huawei. © Huawei

C’est la fête chez Huawei. Le constructeur chinois d’équipements numériques termine 2015 avec un chiffre d’affaires en hausse de 37% à 60,8 milliards de dollars, la plus forte des cinq dernières années. Le résultat d’exploitation grimpe, lui, de 34% à 7 milliards de dollars et le résultat net de 32% à 5,7 milliards de dollars.

 

Tiré par les produits grand public

Les trois activités du groupe sont en forte croissance. Les équipements de réseaux augmentent de 21% à 35,8 milliards de dollars, les équipements de datacenters de 44% à 4,3 milliards de dollars et les produits grand public de 73% à 19,9 milliards de dollars. Si l’activité historique d’équipements réseaux domine toujours avec 59% du chiffre d’affaires total, ce sont les produits grand public, dominés par les mobiles, qui tirent le plus le constructeur chinois.

 

En 2015, Huawei a écoulé 108 millions de smartphones, dont 40 millions sous sa marque internet Honor. C’est 44% de plus qu’en 2014. Une performance qui le propulse à la troisième marche du podium mondial avec 7,4% du marché selon Strategy Analytics, derrière Samsung (22,2%) et Apple (16,1%). En incluant les tablettes, dont les ventes ont explosé de 130%, et les autres terminaux numériques, le groupe a vendu 173 millions de produits grand public, soit une progression de 25% par rapport à 2014.

 

Un trésor de guerre de 20 milliards de dollars

Les performances financières de Huawei ont de quoi faire pâlir d’envie les géants traditionnels du numérique comme LG, Sony ou Cisco. Sur les cinq dernière années, le groupe chinois affiche une croissance moyenne de 18% par an de son chiffre d’affaires, de 25% de son bénéficie d’exploitation et de 29% par an de son flux de trésorerie. A la fin de 2015, il dispose d’un trésor de guerre de près de 20 milliards de dollars.

 

Dans son ambition de détrôner Apple et Samsung, Huawei dispose de vrais atouts : une intégration verticale poussée, des synergies avec ses activités dans les équipements de réseaux et datacenters, la maîtrise des puces clés des mobiles à travers sa filiale dans les semiconducteurs HiSilicon Technologies, et des relations historiques étroites avec les opérateurs télécoms.

 

Son écosystème dans les mobiles reste toutefois modeste avec 130 millions d’utilisateurs et 17,5 milliards d’applis téléchargées en 2015 sur son magasin HiApp qu'alimentent 150 000 développeurs. Mais le groupe compte investir 1 milliard de dollars d’ici 2020 pour le conforter. Il a également investi les PC portables à clavier détachable en lançant lors du Mobile World Congress 2016 son Matebook. Un créneau en forte croissance mais âprement disputé par les constructeurs informatiques.

 

Marché des mobiles capricieux

Reste à voir si cette progression fulgurante sur le marché compliqué des produits numériques grand public va se poursuivre dans les années à venir. Le marché des mobiles est capricieux et les positions sont volatiles. D’autres grandes comme Sony, HTC ou Lenovo en ont fait l’expérience.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale