Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les taxis new-yorkais bientôt proposés sur l'application d'Uber

Uber noue un partenariat avec des gestionnaires de taxis aux Etats-Unis, dont les célèbres taxis jaunes qui circulent à New York City. L'entreprise de VTC a annoncé un accord stratégique avec Curb et CMT afin de rapprocher leurs applications : les clients d'Uber pourront donc choisir de commander un taxi et les chauffeurs de taxis se verront proposer plus de courses. Une évolution considérable de la relation entre deux parties dont les points de vue semblaient jusqu'alors irréconciliables.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les taxis new-yorkais bientôt proposés sur l'application d'Uber
Les taxis new-yorkais bientôt proposés sur l'application d'Uber © Unsplash - Isaac Sloman

Alors que VTC et taxis semblaient irréconciliables, Uber noue un partenariat avec les taxis new-yorkais. L'entreprise de VTC a annoncé le 24 mars 2022 un partenariat avec Curb et Creative Mobile Technologies (CMT), des gestionnaires de taxis new-yorkais dont les célèbres taxis jaunes, pour intégrer leurs applications l'une avec l'autre. L'objectif : proposer des courses en taxi aux clients Uber et que les chauffeurs de taxi puissent se voir proposer des courses provenant des clients Uber.

Ce partenariat va débuter à New York avant de s'étendre plus largement aux Etats-Unis. La beta doit démarrer au cours du printemps pour un déploiement auprès du grand public cet été. Un tel partenariat pourrait-il voir le jour dans d'autres pays ? Uber ne le précise pas.

Uber critiqué depuis son lancement
Une grande étape pour Uber qui a vu s'élever les chauffeurs de taxis contre son modèle dès son lancement en 2009. En France, plusieurs manifestations ont éclaté lors de l'arrivée de l'entreprise de VTC. L'ambiance semble s'être considérablement réchauffée entre ces deux parties. Aux Etats-Unis en tout cas.

Uber évoque un partenariat stratégique dans son communiqué. "C'est une véritable victoire pour les conducteurs – ils n'ont plus à se soucier de trouver une course pendant les heures creuses ou de trouver une course en direction de Manhattan lorsqu'ils se trouvent dans les quartiers extérieurs", assure Guy Peterson, director of business development chez Uber. Pour les clients Uber, il sera également plus facile de trouver un chauffeur disponible rapidement.

Une pénurie de chauffeur pour Uber
Le partenariat cherche à être le plus transparent possible pour les chauffeurs et les clients. Concrètement une nouvelle option de mobilité, pour demander un taxi, sera visible sur l'application Uber. Les chauffeurs de taxis, quant à eux, recevront sur l'application qu'ils utilisent actuellement la proposition de course (ils verront qu'elle provient de l'application Uber) et pourront l'accepter ou non. Les détails financiers autour de cet accord ne sont pas précisés. Ni non plus le prix des courses et la question de savoir qui les définie. L'un des avantages Uber est de connaître le prix de la course à l'avance contrairement aux taxis.

Pour Uber, cet accord intervient à un moment où l'entreprise fait face à une pénurie de chauffeur. La pandémie de Covid-19 et la réduction drastique de l'activité a conduit bon nombre de chauffeurs de VTC à se tourner vers d'autres activités. L'entreprise peine à les faire revenir sur la plateforme. Cet accord s'inscrit aussi dans son ambition de devenir une plateforme multimodale et de proposer différents moyens de mobilité sur son application. Uber a notamment ajouté trottinettes et vélos électriques en libre-service sur son application.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.