Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Motional et Hyundai dévoilent leur robot taxi basé sur le Ioniq 5

Annoncé depuis plusieurs mois, Motional et Hyundai ont enfin dévoilé les premières images du robot taxi Ioniq 5. Electrique et doté d'une autonomie de niveau 4, le véhicule composera la flotte du futur service de robots taxis prévu pour 2023 par Motional en partenariat avec Lyft. Les deux sociétés ont également confirmé que la version grand public du véhicule ne sera pas dotée de la technologie de conduite autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Motional et Hyundai dévoilent leur robot taxi basé sur le Ioniq 5
Motional et Hyundai dévoilent leur robot taxi basé sur le Ioniq 5 © Motional

En avril dernier, Motional et Lyft ont annoncé choisir la Hyundai Ioniq 5 pour leur futur service de robot taxi. Ce mardi 31 août, le constructeur coréen a révélé les premières images de cette version spéciale du crossover électrique. Il s'agit de la pièce maîtresse du futur service de transport sans chauffeur qui devrait être proposé par Motional (coentreprise d'Aptiv et Hyundai) à partir de 2023 via l'application Lyft.

Basé sur le véhicule tout électrique Hyundai Ioniq 5, lancé l'année dernière, le robot taxi aura une autonomie de niveau 4 SAE grâce à la technologie de Motional. Celle-ci comprend une suite de plus de 30 capteurs, dont un lidar, un radar et des caméras placées à l'intérieur et à l'extérieur. Ce système de détection offre une vision à 360 degrés et la capacité de voir jusqu'à 300 mètres de distance, indique Motional. La coentreprise, née en mars 2020, a débuté des essais sur route à Los Angeles au cours du mois d'août dernier.

UN robot taxi... DOTÉ D'UN VOLANT
Ce Ioniq 5 autonome est basé sur la plateforme dédiée aux véhicules électriques à batterie (BEV) du groupe Hyundai Motor", dévoile l'entreprise. "Son intérieur offre aux passagers un endroit spacieux et confortable pour travailler, se détendre ou rencontrer des gens pendant leur trajet sans conducteur", ajoute-t-elle.
 


On y trouve des écrans qui permettront aux usagers d'interagir avec le véhicule pendant leur trajet, par exemple en lui demandant de faire un arrêt supplémentaire. Le robot taxi disposera toujours d'un volant, un pédalier et d'autres caractéristiques que l'on trouve dans les véhicules traditionnels. Les passagers ne seront donc pas autorisés à s'asseoir sur le siège conducteur.

Un service commercial prévu pour 2023
L'objectif de l'entreprise est de lancer son service de robot taxi sans conducteur à partir de 2023 sur le réseau Lyft. Motional n'a pas annoncé où son premier service sera déployé, mais il est probable que ce soit dans l'une des villes où elle teste et valide actuellement sa technologie, à savoir Los Angeles, Boston, Las Vegas ou Pittsburgh. Le robot taxi Ioniq 5 sera présenté pour la première fois au public lors du salon IAA Mobility à Munich du 7 au 12 septembre. A noter que la technologie de Motional ne sera pas déclinée sur la version grand public du véhicule.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.