Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[MWC 2019] Visa et Planeta Informática s’allient pour développer le paiement sans contact dans les transports

Dans le cadre du Mobile World Congress qui se tient à Barcelone, Visa et Planeta Informática ont annoncé lundi 25 février 2019 une nouvelle technologie sécurisant et améliorant le paiement sans contact pour les exploitants de transport. Metro Rio, le réseau de métro de Rio de Janeiro au Brésil, sera le premier utilisateur de ce dispositif à la fin du mois d’avril.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Visa et Planeta Informática s’allient pour développer le paiement sans contact dans les transports
[MWC 2019] Visa et Planeta Informática s’allient pour développer le paiement sans contact dans les transports

Faciliter l’accès au paiement sans contact aux exploitants et aux entreprises du secteur des transports souhaitant proposer à leurs usagers cette option. C’est dans ce but que Visa et Planeta Informática ont mis au point une nouvelle technologie, qu’ils ont présentée au Mobile World Congress lundi 25 février 2019. Ce nouveau module permet l’acception de paiements avec une carte sans contact, un téléphone mobile ou un dispositif portable sans nécessiter le remplacement des tourniquets ou des terminaux actuels.

 

"Les exploitants de transports peuvent installer le module SAM de Visa directement dans les systèmes existants, diminuant ainsi de manière significative le coût et le délai de mise en œuvre, précisent les deux sociétés. Accessible à l’ensemble des partenaires technologiques Visa Ready, le module SAM de Visa est la première technologie de ce type destinée aux exploitants de transports et elle permet aux fournisseurs de matériel informatique et de logiciels du secteur des transports de l’intégrer facilement à leurs offres". Visa, Planeta Informática et Ingenico, partenaire pour la mise en œuvre du module SAM de Visa, annoncent le lancement du dispositif avec Metro Rio, le réseau de métro de Rio de Janeiro au Brésil, à la fin avril.

 

Le paiement sans contact développé dans les transports de 20 villes de 12 pays

Alors que le paiement sans contact est en train de façonner le paiement dans divers secteurs, une étude Visa publiée en 2019 et baptisée "L’avenir des transports - La mobilité à l’ère de la mégalopole" montre que la complexité des paiements reste une contrainte pour un grand nombre d’usagers des transports en commun. Les réponses des usagers interrogés indiquent que l’utilisation moyenne des transports en commun augmenterait de 27% si le paiement était simplifié, et 47% des répondants ont déclaré que la nécessité de se procurer différents titres de transport pour différents modes de transport était un problème.

 

La solution a ainsi pour objectif de faire gagner du temps aux usagers et d’augmenter la satisfaction client. "C’est une évolution majeure pour les opérateurs de transports en commun qui souhaitent améliorer les trajets de leurs clients et réduire leurs frais d’exploitation en supprimant l’étape d’achat du ticket ou de rechargement des titres de transport", résume Nick Mackie, Global Head of Urban Mobility for Visa. "Nous avons créé un moyen évolutif et hautement sécurisé d’accélérer la mise en place de l’Open Payment. Cette solution entraîne également des gains de temps et d’argent pour les opérateurs, car elle supprime le frein que représentait le remplacement potentiel de milliers de terminaux dans les réseaux de transports", poursuit-il.

 

Visa commercialise un modèle de paiement pour les transports en commun, baptisé MTT (Mass Transit Transaction), depuis 2017. En 2018, l’acteur américain a contribué au lancement de solutions de transport sans contact dans 20 villes de 12 pays.150 projets sont actuellement en cours.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale